Islam dénonce le terrorisme

< <
13 / total: 15

Les Centrales Electriques Dans le Corps: Les Muscles

Une voiture a un seul moteur. Les avions volent souvent avec deux ou quatre moteurs. Combien de “moteurs” vous permettent-ils de tenir ce livre en main ou de faire un seul pas? Des milliards!

Quoi que vous puissiez faire, d’innombrables moteurs microscopiques produisent la puissance nécessaire pour que vous exécutiez cette action. Les moteurs en question sont vos fibres musculaires.

Il y a plus de 6 milliards de petits moteurs dans votre corps qui vous permettent de boire, de conduire, de parler, qui permettent à votre cœur de battre, à vos paupières de cligner et qui vous permettent de manger et de tourner la tête. Même pendant que vous lisez ces lignes, le mouvement de vos yeux a lieu grâce à l’énergie produite par ces minuscules moteurs.

La taille des cellules musculaires dépend de l’endroit où elles sont utilisées. Certaines peuvent être de 1/100.000ème de cm de taille, tandis que d’autres peuvent être de 3 cm de long. 73

Ces minuscules fibres musculaires parviennent ensemble à constituer les grandes centrales électriques – les muscles eux-mêmes. Par exemple, le muscle qui vous permet de contracter votre avant-bras consiste en une combinaison de millions de minuscules moteurs.

Il y a plus de 400 de ces centrales électriques, petites et grandes, dans votre corps. Certaines – par exemple, celles qui régulent la quantité de lumière entrant dans l’oeil – sont très petites. Cependant, quelle que soit leur taille, toutes sont alimentées de la même manière: des milliards de petits moteurs travaillent ensemble pour permettre aux muscles d’agir. 74

Les systèmes de travail de tous les muscles ont été définis dans des limites très délicates. En outre, vos muscles ont besoin de coopérer pour que puissiez faire des mouvements. Une des plus importantes caractéristiques des muscles, est leur rattachement à un système de contrôle qui vous permet de survivre.

Muscles

Every muscle in the body consists of large numbers of muscle cells. We are able to survive thanks to these cells’ harmonious actions.

Le système de contrôle dans vos muscles

Les muscles de l’homme sont divisés en deux types: les muscles volontaires que vous pouvez contrôler et les muscles involontaires que vous ne pouvez.

Pour pouvoir déplacer vos muscles volontaires, vous avez besoin de réfléchir et de prendre une décision. Par exemple, lorsque vous voulez plier votre bras, les muscles se contractent sous l’ordre de votre cerveau, et le mouvement a alors lieu.

Le contrôle des muscles involontaires, cependant, ne dépend pas de nos volontés. Puisque ces fonctions involontaires des muscles sont d’une importance vitale, leur dilatation et leur contraction sont contrôlées par le système nerveux autonome. Grâce à cela, votre cœur, votre estomac et vos intestins remplissent leurs fonctions vitales, tout au-delà de votre volonté. C’est une précaution très essentielle pour préserver la vie humaine.

muscle

1. fibre musculaire
2. myofibrille (protéine filiforme avec une propriété de contraction-dilatation)

3. unité de contraction
4. L'extrémité de la myosine se décompose en ADP+PO4

5. bord plié laissant utilisé l'ATP
6. Fibre de myosine
7. actine 8. miyozin

La myosine et l'actine sont quelques-unes des protéines comprenant les myofibrilles. Au repos, dans les muscles, l'actine et la myosine ne se touchent pas, parce qu'une molécule appelée troponine se trouve entre elles. Dès que le muscle reçoit l'ordre de se contracter, il produit des ions calcium, qui permettent à la troponine de quitter son emplacement. En aussi peu de temps qu'1/1000ème de seconde, le sommet de la molécule de myosine se plie vers les côtés et attire l'actine. Pendant que le calcium apparaît, le fibre musculaire est tiré encore et encore, et la contraction a lieu.

Que se passerait-il si le contrôle des muscles en question vous étaient en ce moment laissés? Imaginez que le contrôle d’un seul muscle volontaire – le muscle cardiaque par exemple – vous était laissé. Vous devriez consacrer tout votre temps à contracter et à dilater votre cœur, à l’exclusion totale de tout le reste. Dès que vous vous endormez, la mort suivra inévitablement puisque vous seriez incapable de surveiller le fonctionnement de votre cœur. Votre muscle cardiaque ne doit jamais cesser de travailler, pas même un instant, même pas quand vous dormez: le cœur continue à travailler, même s’il ralentit. Vous avez donc besoin d’ajuster le rythme cardiaque en fonction des circonstances qui prévalent.

Ce seul exemple suffit pour voir à quel point les limites énoncées concernant les muscles sont vraiment sages et impeccables.

Certains muscles sont sous le contrôle de l’individu à certains moments, et en dehors de lui à d’autres moments. Par exemple, vous pouvez ouvrir et fermer vos paupières à volonté aussi bien qu’en clignant – un réflexe au-delà de votre contrôle. Le muscle du diaphragme qui vous permet de respirer est un autre muscle qui peut être consciemment contrôlé, mais il travaille automatiquement pendant votre vie quotidienne.

De nombreux autres muscles ont leur propres manières de travailler. Beaucoup de personnes sont tout à fait inconscientes de quand elles devraient travailler ou de quand elles ne le devraient pas, mais grâce au système de contrôle parfait créé à l’intérieur du corps, il n’y a plus aucune raison de penser à ces choses-là. Face à cette facilité importante, la seule responsabilité d’une personne est de remercier le Seigneur, l’infiniment miséricordieux et compatissant, et de se comporter de manière à Lui plaire.

Quel pire injuste que celui à qui on a rappelé les versets de son Seigneur et qui en détourna le dos en oubliant ce que ses deux mains ont commis? Nous avons placé des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu’ils ne comprennent pas (le Coran), et mis une lourdeur dans leurs oreilles. Même si tu les appelles vers la bonne voie, jamais ils ne pourront donc se guider. (Sourate al-Kahf: 57)

Les moteurs à haute performance

Les fibres musculaires travaillent à un niveau d’efficacité de 25% - plus ou moins le même que celui des moteurs de voitures modernes.

Mais comment les fibres musculaires fonctionnent-elles réellement? Encore une fois, nous pouvons répondre à cette question par une comparaison à un moteur de voiture.

N’importe quel moteur a besoin de carburant pour fonctionner. Le carburant utilisé par les muscles est le sucre, le glycogène, transporté dans le sang. Une partie de ce carburant à indice d’octane élevé est stocké dans les muscles. Dans des moteurs de voiture, le carburant est injecté dans les pistons, et une étincelle enflamme l’essence atomisée. Le piston se dilate et le mouvement régulier de la voiture est assuré au moyen d’une série d’explosions – toutes les fonctions établies par la conception industrielle.

Toutefois, la création d’une cellule musculaire est bien plus supérieure. Cette cellule exécute à la fois les fonctions d’allumage et de piston, extrayant l’énergie de la molécule de sucre et l’utilisant dans sa propre contraction. L’extraction de l’énergie à partir de molécules chimiques et la transformation de cette énergie en force physique ont lieu dans la cellule musculaire.

shoulder

1. os de l'épaule
2. cartilage
3. tendon
4. os du bras supérieur

5. liquide articulaire
6. ligament collatéral
7. ménisque
8. tibia

9. patella (rotule)
10. tendon
11. muscle de la hanche

Les épaules portent un poids important. C'est pourquoi les os des deux épaules sont recouvertes de cartilage. Il y a aussi un liquide articulaire entre l'os et le cartilage. Tout os qui doit passer à une articulation est relié aux muscles appropriés par de puissantes fibres appelées tendons (à gauche). Ci-dessus, est représentée la structure générale des liens et des tendons qui permettent aux genous de résister à des poids lourds.

L’énergie produite affecte les protéines qui constituent la cellule musculaire. Puisque les protéines s’attirent, les cellules musculaires se contractent. Suite au déplacement de milliers de cellules mobiles en même temps, un muscle entier se contracte et rétrécit. Les tendons qui attachent les muscles aux os déplacent les os à la suite de cette contraction.

Ces contractions peuvent produire une force considérable. Par exemple, pour que votre bras se plie au coude, il suffit que vos muscles de l’avant-bras se contractent de 2 cm. Cette contraction tire l’os du bras et conduit au recourbement entier du bras.

Tous les muscles que vous utilisez fonctionnent à peu près de la même manière. Mais même les actions les plus simples, comme l’ouverture et la fermeture de vos paupières, nécessitent le travail ensemble de plusieurs muscles.

Allumage du feu: les moteurs dans les muscles

shoulder

1. triceps au repos

2. biceps au repos

3. avant-bras au repos

4. Le triceps se dilate

5. Le biceps se dilate

6. avant-bras à semi-élévation

7. biceps entièrement contracté

8. triceps entièrement dilaté

9. avant-bras entièrement élevé

10. Le triceps se contracte

11. Le biceps se dilate

12. avant-bras à moitié baissé

13. triceps à nouveau au repost

14. biceps à nouveau au repos

15. avant-bras à nouveau au repos

Au moment où vous allez plier votre bras, un signal électrique part de votre cerveau. Au cours de son voyage compliqué, le signal passe d’abord à la colonne vertébrale et d’où elle continue à grande vitesse vers l’organe où le message doit être livré. Un courant électrique se déplace sur la surface du muscle. Les millions de fibres musculaires reçoivent le signal de réagir immédiatement et de “déclencher l’allumage” en se contractant. Ces événements se déroulent tous en un clin d’oeil: en aussi peu de temps que 1/1000ème de seconde. En d’autres termes, le courant électrique se déplaçant à travers les muscles transforme le commutateur d’allumage dans les fibres musculaires en se déplaçant à une vitesse de 1/1.000ème de seconde.

L’ordre atteignant les muscles est produit et transporté dans le système nerveux. La système musculaire fonctionne donc sous l’ordre du système nerveux, mais la façon dont les muscles travaillent ensemble en harmonie résulte de la coordination du corps.

Le réseau de communication du corps

La première condition de la coordination est d’obtenir des informations précises. Seules avec données exactes, de nouvelles analyses peuvent être effectuées. Et pout que les muscles fonctionnent correctement, il y a un réseau de réception magnifique dans le corps.

Pour mener une action coordonnée, l’emplacement concerné par cette action doit d’abord être connu. Cette information provient des yeux, du mécanisme d’équilibre de l’oreille interne, des muscles, des articulations et de la peau. Chaque seconde, des milliards d’éléments d’information sont traitées, analysées, et de nouvelles décisions sont prises en conséquence.

Des millions de récepteurs situés dans le corps fournissent des informations. A l’intérieur des muscles et des articulations, des milliards de micro-récepteurs fournissent des informations à un moment donné. Les messages de ces récepteurs atteignent le système nerveux central, et de nouveaux ordres sont émis vers les muscles en accord avec les analyses effectuées là-bas.

Tractor

Au cours de la journée, vous déplacez vos bras en permanence, encore ils n'ont jamais besoin d'entretien. Cela conduirait à de graves défauts dans toute machine, mais cela démontre plutôt la création parfaite du corps humain.

Pour avoir un exemple plus clair de cette coordination, il suffit de lever la main. Votre épaule doit se pencher, le biceps doit se dilater et le triceps doit se contracter. Les muscles entre votre coude et votre poignet doivent faire tourner votre bras, et les muscles qui contrôlent vos doigts doivent donner à votre main la forme correcte. A chaque étape de cette action, des millions de récepteurs dans les muscles indiquent l’état des muscles au système de contrôle central. Un instant plus tard, le centre indique aux muscles ce qu’il faut faire ensuite. Vous n’êtes bien sûr pas conscient de ces réactions chimiques et physiques qui se déroulent à une vitesse vertigineuse ; vous souhaitez simplement lever la main. Vous ne faites ni aucun effort particulier pour parler. Vous ne vous asseyez jamais pour calculer quels sons vous voulez faire sortir de votre bouche, à quel point vos cordes vocacles ont besoin de vibrer et quels muscles parmi des centaines de votre bouche, de votre langue et de votre gorge ont besoin de se dilater et de se contracter – combien de fois, dans quel ordre et à quel niveau – la quantité d’air dans vos poumons ou à quelle vitesse et intervalles vous avez besoin d’expirer ce même air.

Le système nerveux est conscient non seulement des muscles mais aussi de l’état et du fonctionnement des organes internes. Cette information est aussi traitée et les mesures nécessaires sont prises. Même pendant que vous dormez, vos organes vitaux continuent à fonctionner grâce aux ordres reçus d’une autre partie du système nerveux – le sous-cortical et la moelle épinière. Votre cœur bat, vos poumons travaillent et vous respirez.

La vitesse de traitement d’information du corps est bien au-delà de n’importe quel ordinateur. Quoi que vous fassiez, de la tâche la plus simple à la plus difficile, votre corps effectue des calculs incroyables.

De toute évidence, tout cela se déroule comme étant le résultat d’une création nécessitant une puissance infinie. Cette puissance infinie appartient à Allah le Tout Puissant, le Créateur de l’univers tout entier.

... Non! Mais c’est à Lui qu’appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c’est à Lui que tous obéissent. (Sourate al-Baqarah: 116)

Joint

A. ARTICULATION DU GENOU
B. RECEPTEUR ARTICULAIRE
C. ORGANE TENDINEUX DE GOLGI

1. oreille interne
2. cerveau
3. impulsions nerveuses sensorielles
4. impulsions nerveuses motrices
5. muscle

6. os de la cuisse
7. couverture de muscle
8. tendon
9. rotule
10. tibia

An astonishing coordination takes place in our bodies when you move, without your ever being aware of it. As you move your head, notify your location in space through the movement of fluid in components in the inner ear. Receptors in the joints respond to different angles of the joint. At this time, nerves in the muscle register the level of muscular contraction; and the golgi tendons prevent nerve signals reaching the muscles by acting in accordance with the level of contraction. This chain of processes prevents excessive contraction in the muscles.

Le travail harmonieux des muscles

Foot

Pour juste un petit sourire, dix-sept muscles distincts doivent agir en même temps et exécuter leurs bonnes fonctions. Si un seul de ces 17 muscles ne parvient pas à travailler correctement, alors le sourrire n’apparaîtra pas, et en outre l’expression du visage de la personne ne peut être interprétée.

Dans le visage humain, il y a 28 muscles dont la seule vocation est l’expression du visage. En se contractant sous différentes combinaisons, ces muscles peuvent effectuer des milliers d’expressions différentes. Le visage humain a une expression façonnée par les muscles, pour chaque état d’esprit comme la colère, la surprise, le confort et le plaisir.

Pour que vous puissiez faire un seul pas, 54 muscles distincts de vos pieds et de votre dos doivent travailler ensemble en harmonie. Tenir une fleur ou boire un verre d’eau est possible grâce à l’aide des 27 os et des systèmes musculaire et nerveux parfaits qui les dirigent.

Les fonctions comme sourire, parler, cligner des yeux, marcher et courir peuvent être très familières, mais néanmoins tout ceux qui lisent ces informations doivent une fois de plus s’arrêter et réfléchir. Tous les muscles, les os et les cellules fonctionnent indépendamment de l’individu. Personne n’a le pouvoir d’ajouter tout nouvel organe. Même la technologie moderne ne peut pas produire des systèmes similaires à ceux du corps humain. C’est pourquoi les gens ne doivent pas oublier même pas un instant qu’ils sont redevables à ce système impeccable de leur corps – en d’autres termes, à Allah Qui a créé cela pour eux – à chaque fois qu’ils sourient, et doivent remercier pour cela.

Allah a créé les êtres humains d’une manière parfaite. Comme il est révélé dans les versets, Il les a modelés et constitués harmonieusement. Le corps humain est une des preuves de la puissance et de la connaissance infinies d’Allah. Toute personne capable d’utiliser sa raison verra clairement cette vérité.

 

 

 

 

 

Face, Muscles

Rire, manger, ouvrir et fermer vos yeux se produisent tous dans les muscles qui agissent en harmonie. Dans votre visage, 28 muscles travaillent pour produire seules des expressions faciales. C'est bien sûr Allah, Qui crée cette harmonie dans notre corps. Rire, manger, ouvrir et fermer vos yeux se produisent tous dans les muscles qui agissent en harmonie. Dans votre visage, 28 muscles travaillent pour produire seules des expressions faciales. C'est bien sûr Allah, Qui crée cette harmonie dans notre corps.

“O homme! Qu’est-ce qui t’a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble, Qui t’a créé, puis modelé et constitué harmonieusement? Il t’a façonné dans la forme qu’Il a voulue.” (Sourate al-Infitar: 6-8)

Comment La Contraction Du Muscle A-T-Elle Lieu?

Une cellule musculaire peut être déctrite comme une sorte de moteur biologique qui convertit l'énergie chimique en force et en travail mécanique.

running man

L'énergie est essentielle pour chacune de vos actions. Le glucose dans le sang fournit cette énergie de la même manière que le carburant fait fonctionner une machine, en brisant le glucose en dioxyde de carbone et en eau. L'énergie dégagée lors de ce processus est utilisée par les protéines musculaires pour la contraction. Cette réaction chimqiue nécessite de grandes quantités d'oxygène, mais ce trop d'oxygène n'est pas facile à fournir. Pour surmonter cette difficulté, les muscles peuvent convertir le glucose en acide lactique sans l'aide de l'oxygène. L'énergie dont ils ont besoin apparait au cours de ce processus.

Il y a, bien sûr, une limite à la façon dont nous utilisons nos muscles. Lorsque cette limite est dépassée, le premier mouvement devient difficile, puis impossible. Après la contraction des muscles pendant un certain temps, l'acide lactique s'accumule dans le tissu musculaire, et des niveaux excessifs de cela conduisent à la fatigue musculaire et aux crampes.

L'oxygène est nécessaire pour se débarrasser de l'acide lactique des muscles. C'est pourquoi vous commencez à respirer rapidement après une fatigue excessive. Un muscle ne fonctionnera pas jusqu'à ce que l'acide lactique qui mène à la fatigue des muscles soit supprimé avec l'oxygène transporté par le sang.

Lorsque vous allez lever votre bras, votre coude se plie. Lorsque vous mangez, vos muscles de la mâchoire travaillent. Lorsque vous marchez ou courez quelque part, les muscles de vos jambes entrent en action – et lorsqu'ils deviennent fatigués, vos muscles prennent immédiatement des précautions nécessaires.

De nombreuses activités sont réalisées chaque seconde à l'intérieur de votre corps, sans que vous en soyez conscient, et les cellules microscopiques des muscles effectuent ces actions.

 

L'oxyde Nitrique: Le Miracle De La Molecule Qui Permet La Dilatation Des Veines

Trois scientifiques ont partagé le prix Nobel de physiologie et de médecine en 1998 pour avoir découvert que la molécule d'oxyde nitrique (NO), qui est sécrétée dans les veines, possède une propriété de dilatation et régule la tension dans les parois des veines. Cependant, les molécules d'oxyde nitrique servent également d'intermédiaires dans la dilatation de la paroi veineuse.

Le schéma au verso vous aidera à acquérir une meulleure idée de la façon dont cette chaîne de processus est réalisée, comparable à la manière dont le premier domino à tomber renversera à son tour d'autres, rangés derrière lui. Pour la dilatation d'une veine, certaines hormones transférant des signaux dans le sang lancent d'abord ce processus en adhérant aux récepteurs de la membrane de la veine. Cela peut être comparé à la façon dont le premier domino à tomber à son tour, fait tomber tous les autres rangés en ligne derrière lui. Immédiatement après que le premier domino soit tombé – en d'autres termes, après que l'hormone transférant le signal ait adhéré aux récepteurs de la membrane cellulaire – la cellule comprends ce qu'elle a à faire et commence à produire de l'acide nitrique. Certaines des molécules de NO, qui semblent savoir ce qu'elles doivent faire à partir de l'instant où elles sont produites, se dirigent rapidement vers les cellules musculaires lisses de la veine.

Ici, dans la deuxième étape, elles entrent dans une cellule et se combinent avec une enzyme appelée GTP. Cependant, une étape ultérieure est également nécessaire pour que la veine se dilate. Après que l'oxyde nitrique se soit combiné avec le GTP, une autre enzyme appelée cGMP commence à être produite. Afin d'exécuter son propre rôle dans cette chaîne, cette nouvelle substance met la myosine en action.

La dernière étape a été atteinte. Lorsque la myosine est mise en opération, le dernier domino tombe et les cellules musculaires se dilatent.

Essayez maintenant d'imaginer toutes ces étapes dans votre tête. Un examen attentif révèle que les hormones et les cellules impliquées dans ce processus agissent de manière apparemment consciente. Les hormones transférant des signaux électriques dans le sang, vont reprendre leur places adaptées dans la membrane de la veine, et vont affecter ces régions pour lancer le processus. La même conscience peut être observée dans les procédés qui suivent. Chaque stimulus se dirige vers l'emplacement correct pour produire le résultat souhaité, le tout à l'intérieur sombre du corps humain, sans jamais faire d'erreur.

Mais comment ces cellules, hormones et molécules peuvent-elles effectuer ces actions apparemment conscientes? Bien sûr, la conscience ne peut sans doute pas leur appartenir. Encore, une cellule a besoin d'un esprit pour lui dire quand et quoi produire afin de guider les hormones et les molécules aux lieux où se rendre - en bref, pour diriger l'ensemble du processus. Cette intelligence infinie appartient à Allah, Qui crée les cellules, les hormones et les molécules et leur inspire la connaissance de la façon dont elles doivent se comporter.

 

artery

a. émetteur de stimulation ou hormone
b. récepteur
c. cellule endothéliale
d. cellules musculaires lisses

e. oxyde nitrique
f. veine contractée
g. noyau
h. actine

i. myosine
j zone de stockage
k. veine décontractée

1- L'hormone transférant des signaux adhère aux récepteurs sur la veine, après quoi l'oxyde nitrique (NO) émerge.
2- Les molécules de NO de la couche endothéliale se dirigent vers les muscles lisses et stimulent l'enzyme Guanylate cyclase (ou GC).
3- La GC convertit la guanosine triphosphate (GTP) en guanosine monophosphate cyclique (ou cGMP).
4- La cGMP entraîne les ions calcium (Ca++) à aller vers les zones de stockage de la cellule. La concentration réduite d'ions calcium réalise les réactions de cellules qui permettent à l'actine et à la myosine de se séparer.
5- Les cellules musculaires lisses se dilatent.
6- Les vaisseaux sanguins se dilatent à leur tour.

Clignement des paupières et le support de charge

Chacun des centaines de muscles du corps possède des caractéristiques uniques telles que la longueur, la puissance de levage, la capacité à exécuter des processus délicats et l’élasticité.

Les muscles exécutent un grand nombre de fonctions différentes, d’actions simples telles que le clignement des paupières au soulèvement de charges lourdes. Dans leur structure, par exemple, les muscles oculaires sont très différents de ceux des bras ou des jambes. Cependant, la caractéristique que tous les muscles ont en commun, c’est qu’ils travaillent à haute productivité, en parfaite harmonie et produisent une force considérable.

La puissance totale de tous les muscles de votre corps est si considérable que s’il était possible d’utiliser tous les muscles à la fois, alors vous serez assez fort pour soulever un gros camion. 75

Nous allons examiner en détail dans les parties suivantes que le fait que chaque muscle a ses propres attributs particuliers montre l’existence d’une création manifeste. L’emplacement de tous les organes juste au bon endroit, leurs dimensions idéales, leur élasticité et leurs capacités sont tous très différents, et ils ne peuvent donc être expliqués en termes de hasard. Chaque muscle a été placé au bon endroit avec seulement les bonnes caractéristiques. Par exemple, il serait dénué de sens qu’un muscle oculaire ait les mêmes caractéristiques que celles des bras. Loin d’être bénéfique, il serait néfaste qu’un muscle semblable au muscle cardiaque, qui travaille involontairement, soit dans nos muscles de la jambe. En effet, aucune de ces inadéquations ne se produit. Chaque muscle est juste au bon endroit avec seulement les bonnes caractéristiques.

Eyes

Like the other muscles in the body, the eye muscles work in great harmony and are exceedingly efficient.

Si vous voulez soulever quoi que ce soit, votre système nerveux central doit connaître la longueur actuelle de vos muscles des bras, leur état et la tension pour fournir la contraction la plus appropriée. Lorsque votre bras atteint l’objet en question, le système nerveux central doit mettre un terme à la contraction tout en mettant en action les muscles de la main qui s’emparera de l’objet. Une fois que vous avez saisi l’objet, les informations nécessaires pour étendre votre bras doivent être transmises aux organes sensoriels spéciaux appelés la moelle musculaire. Si le mécanisme chimique qui nous est essentiel pour accomplir toute action est obstruée pour une raison quelconque, le résultat final est la paralysie.

La paralysie signifie la perte de la fonction d’un muscle, en raison de l’incapacité des nerfs menant à lui. Quelqu’un ayant un bras paralysé, par exemple, est tout à fait incapable de le bouger. Les cellules nerveuses qui s’étendent aux biceps et triceps ont perdu leur fonction et sont incapables de transmettre les ordres du cerveau disant aux muscles de se contracter. Le bras est donc incapable de fonctionner, même s’il est en bonne santé.

Le fait qu’une seule cellule échoue à transmettre un signal est suffisant pour qu’un organe échoue à fonctionner. Par conséquent, l’absence d’un seul élément du système entraînera son effondrement. En outre, comme vous l’avez vu, il y a une circulation de l’information étape par étape dans le travail des muscles. Partout où l’information existe, l’intelligence est aussi nécessaire pour que tous les éléments du système comprennent et agissent conformément aux ordres qu’ils reçoivent de la moelle épinière. En outre, vos muscles volontaires travaillent quand vous le voulez – donc pour qu’ils agissent, ils ont besoin de connaître ce que vous pensez.

Vu de cette manière, il est clair que l’information obtenue par les muscles, le système qui assure les liens entre eux ou leur capacité à obéir à nos pensées ne peuvent jamais venir à l’existence par hasard. Encore, les cellules musculaires ne peuvent évidemment pas présenter une intelligence.

Ce système existe depuis l’apparition du premier homme et fonctionne parfaitement depuis. Les muscles du premier homme possédait les mêmes informations que celles de tous les êtres humains qui vont encore voir le jour.

C’est parce qu’Allah a créé les êtres humains dans une proportion parfaite. Tout ce que nous avons appris nous conduit à la gloire et à la puissance supérieure d’Allah.

C’est Allah Qui vous a assigné la terre comme demeure stable et le ciel comme toit et vous a donné votre forme, – quelle belle forme Il vous a donnée! – et Il vous a nourris de bonnes choses. Tel est Allah, votre Seigneur, gloire à Allah, Seigneur de l’univers! C’est Lui le Vivant. Point de divinité à part Lui. Appelez-Le donc, en Lui vouant un culte exclusif. Louange à Allah, Seigneur de l’univers! (Sourate Gafir: 64-65)

La raison de la facilité de mouvement: l’harmonie parfaite

Les muscles du corps humain se déplacent toujours dans un sens. Le biceps, par exemple, plie le bras mais ne peut pas lui donner son ancienne position. Le triceps est donc nécessaire pour redresser le bras à nouveau à son ancienne position. Ces muscles doivent agir de façon consécutive, sinon, si l’un devait commencer à se contracter tandis que l’autre continuait à travailler, le bras ne pourrait plus bouger du tout. La coordination impeccable régule l’ordre dans lequel les muscles du corps agissent.

Il ne fait aucun doute que les os sont le facteur le plus important dans la transformation en énergie de l’électricité produite dans les muscles. Pendant qu’un muscle se contracte, il tire sur un os et le permet de bouger. Les muscles opposés sont parfaitement et solidement fixés aux os par des ligaments pour qu’ils puissent bouger dans les deux sens. S’il n’y avait pas les os, la force que les muscles produisent ne pourrait pas être traduite en mouvement. De même, s’il n’y avait pas les muscles, les os ne pourraient pas du tout bouger.

Pour qu’un être humain se déplace, plus de 200 os et 400 muscles doivent travailler ensemble de manière coordonnée. Les os sont reliés les uns aux autres pour permettre le mouvement le plus idéal. Chaque muscle a été placé de manière à permettre aux os de se déplacer confortablement. On peut observer la création évidente dans les moindres détails, du mouvement permis par l’organisme par ces systèmes doubles à la structure des tendons reliant les muscles aux os. Les os ne se séparent pas les uns des autres car ils sont plus ou moins reliés et le déplacement des muscles n’est jamais empêché parce que les articulations entre les os sont trop serrées.

Bien sûr, le tissu osseux ou les cellules qui composent ce tissu ne prennent pas des décisions. Les cellules et les tissus sont dépourvus de conscience. Il n’est pas possible que cette information soit placée à l’intérieur de la cellule en aucune façon. Il faut donc une certaine Force qui installe cette information dans la cellule, qui lui apprend à se comporter – en d’autres termes, qui la dirige. Cette connaissance et ce pouvoir incomparables appartiennent à Allah, Qui maintient tout sous Son contrôle.

Ne sais-tu pas qu’à Allah, appartient le royaume des cieux et de la terre, et qu’en dehors d’Allah vous n’avez ni protecteur ni secoureur? (Sourate al-Baqarah: 107)

La Main: Une Creation Etonnante

Lorsque vous remuez votre thé, écrivez ou tournez ces pages, vous employez une incroyable merveille de conception d'ingénierie.

Hand

Vos mains sont quelques-unes des preuves de la créativité artistique d'Allah.

Examinez attentivement la structure de vos mains, et vous pouvez voir les lignes générales de ce mécanisme qui remplit ses multiples fonctions, de boire, d'écrire, d'ouvrir les portes, de peigner vos cheveux. La main, avec ses 27 os et les muscles et nerfs qu'elle contrôle, est sans égal dans le monde vivant.

La main doit sa mobilité à ses nombreux muscles et tendons, grands et petits, qui sont également très solides. Une personne normale ouvre et ferme ses mains au moins 25 millions de fois au cours de sa vie - un record qu'aucun dispositif artificiel ne peut égaler.

 

Notes

73- John Farndon ve Angela Koo, Human Body Factfinder, s. 85

74- Prentice Hall Science, Human Biology and Health, s. 39

75- John Farndon ve Angela Koo, Human Body Factfinder, s. 91

13 / total 15
Vous pouvez lire le livre Le Miracle de l'Homme de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top