Islam dénonce le terrorisme

L'islam Dénonce Le Terrorisme

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Download (PDF)
Acheter le livre
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
7 / total: 10

Le Point de Vue de L'islam Sur Les Gens du Livre

Dieu appelle à la demeure de la paix et guide qui Il veut vers un droit chemin.
(Coran, 10 : 25)

Un autre sujet important qui fut à la une de l'actualité avec les actes terroristes contre les Etats-Unis est la relation entre le monde Occidental et le monde islamique. Certains intellectuels ont faussement prétendu dans les années 90 que le monde serait le témoin d'une lutte qui aurait lieu entre l'Occident et l'Islam dans un futur proche. Ce fut d'ailleurs le thème principal de la célèbre thèse de Samuel Huntington "Le Choc des Civilisations". Cependant cette thèse, dénommée "Le Choc de l'Ignorance" par Edward W. Said, repose sur un scénario imaginaire produit par l'exagération de l'influence de quelques factions radicales et ignorantes qui se trouvent au sein de ces deux civilisations.

L'idée de "choc des civilisations" de Huntington est une théorie n'ayant aucun fondement consciencieux, scientifique ou intellectuel. Les différentes civilisations ont toujours existé dans différentes parties du monde à travers l'histoire et celles-ci ont interagi socialement et culturellement et ont pris part à des "échanges de civilisations." Chaque race, chaque nation, chaque communauté a une civilisation différente et chacune a ses qualités uniques. Les gens prennent des éléments de toutes les civilisations suivant les principes de compréhension et de réconciliation mutuels.

Cette idée de conflit a été testée dans l'histoire récente à travers le communisme et celle-ci a abouti aux pertes sanglantes du 20ème siècle. Il est inutile de chercher loin le modèle requis pour la paix.

En plus, des politiques favorisant le conflit ne profiteront à personne et aussi, il ne peut y avoir aucun désaccord entre la civilisation occidentale et la civilisation islamique, parce que le Judaïsme et le Christianisme, les principes sur lesquels est fondée la civilisation occidentale, sont en harmonie parfaite avec l'Islam.

Dans le Coran, les Juifs et les Chrétiens sont appelés les "Gens du Livre" car les membres de ces deux religions se conforment aux Livres envoyés par Dieu. La perspective de l'Islam sur les Gens du Livre est extrêmement juste et compatissante.

Cette attitude à l'égard des Gens du Livre s'est développée dès les premières années de l'Islam selon les principes dans le Coran. A cette période, les Musulmans, alors minoritaires, luttaient pour sauvegarder leur foi, subissant l'oppression et la torture des païens de la Mecque. Ces persécutions décidèrent quelques Musulmans à quitter la Mecque pour rejoindre un pays sûr avec un gouverneur juste. Le Prophète Mohammed (pbsl) leur recommanda de se réfugier auprès de Négus, roi chrétien de l'Ethiopie. Les Musulmans, qui suivirent ce conseil, trouvèrent un pouvoir très juste qui les accueillit avec amour et respect à leur arrivée en Ethiopie. Le roi Négus rejeta la demande des païens de leur livrer les Musulmans et annonça que ces derniers pouvaient vivre librement dans son pays.

Dieu fait état dans le Coran d'attitudes semblables des Chrétiens basées sur la compassion, la miséricorde, et la justice:

Et tu trouveras à coup sûr les amis les plus proches des croyants chez ceux qui disent : "En vérité, nous sommes chrétiens." C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. (Coran, 5 : 82)

Quand les Musulmans, les Chrétiens et les Juifs s'uniront autour d'une parole commune, comprendront qu'ils sont des amis et non des ennemis, le monde sera alors un endroit très différent, magnifique.

Les Croyances Et Les Valeurs Communes des Gens Du Livre Avec Les Musulmans

La foi chrétienne et la foi musulmane ont beaucoup d'aspects en commun. Le Judaïsme partage aussi plusieurs croyances avec l'Islam. Dans le Coran, Dieu rapporte que les Musulmans partagent la même foi avec les Gens du Livre et les invite à leur dire :

Nous croyons en ce qui nous a été révélé et vous a été révélé. Notre Dieu et le vôtre ne sont qu'un seul et même Dieu, et c'est à Lui que nous nous soumettons. (Coran, 29 : 46)

Ceux qui adhèrent véritablement à l'une de ces trois religions :

  • croient que Dieu a créé l'univers entier à partir de rien et qu'Il domine tout ce qui existe par Son omnipotence,
  • croient que Dieu a créé l'homme et les êtres vivants d'une façon miraculeuse et que l'homme possède une âme qui lui a été accordée par Dieu,
  • croient en la résurrection, au paradis, en l'enfer et aux anges, et que Dieu a créé nos vies selon un destin défini.
  • croient que Dieu a envoyé plusieurs prophètes tels que le Prophète Noé (psl), le Prophète Abraham (psl), le Prophète Isaac (psl), le Prophète Joseph (psl) et le Prophète Moïse (psl) et autres à travers l'histoire, et ils respectent tous ces prophètes,

Dans un verset, il est noté que les Musulmans ne font pas de distinction parmi les prophètes :

Le Messager a cru en ce qui lui a été révélé de la part de son Seigneur. Tout comme les croyants : tous ont cru en Dieu et en Ses anges et en Ses Livres et en Ses Messagers : "Nous ne faisons de différence entre aucun de Ses Messagers." Et ils ont dit : "Nous écoutons et nous obéissons. Ton absolution, Seigneur ! C'est vers Toi qu'est le devenir." (Coran, 2 : 285)

Les croyances des Gens du Livre concordent avec celles des Musulmans, non seulement en termes de foi, mais également en termes de valeurs morales. Aujourd'hui, dans un monde où des dépravations telles que l'adultère, l'homosexualité, la toxicomanie, l'égoïsme et la cruauté sont répandues, les Gens du Livre et les Musulmans partagent les mêmes vertus : l'honneur, la chasteté, l'humilité, le dévouement, l'honnêteté, la compassion, la miséricorde et l'amour désintéressé.

Même si les concepts comme "La Fin de l'Histoire" ou le "Choc des Civilisations" ont commencé à être populaires dans les années 90 et les années suivantes, une réalité se dessine en ces jours difficiles ; ces concepts n'ont aucune validité et ils ne parviennent pas à apporter des solutions. L'expérience nous a appris que nous ne pouvons pas ériger le bonheur sur la misère des autres. Ceci étant le cas, nous devons trouver le moyen de panser ensemble ces plaies et de "se rétablir" dès que possible. L'un des moyens d'y parvenir est de comprendre la valeur que le Coran accorde aux Gens du Livre.

La Valeur Accordée Aux Gens Du Livre Dans Le Coran

Aujourd'hui, les Musulmans et les Gens du Livre font des efforts pareillement contre les immoralités comme les perversions sexuelles ou la dépendance vis-à-vis de la drogue. Chacune de ces trois religions accepte la chasteté, l'honnêteté et le sacrifice comme des vertus.

Aujourd'hui, vous sont permises les bonnes choses. La nourriture de ceux à qui le Livre [Juifs et Chrétiens] a été donné vous est permise, et votre propre nourriture leur est permise - ainsi que les femmes chastes d'entre les croyantes, et les femmes chastes d'entre les gens à qui l'Écriture a été donnée avant vous [Juives et Chrétiennes], à condition que vous leur donniez leur dot, en hommes vertueux et non en débauchés ou en preneurs d'amantes. Quiconque renie la foi, vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà du nombre des perdants. (Coran, 5 : 5)

Ce verset décrit avec divers détails importants, la valeur que les Musulmans attachent aux Gens du Livre. Selon ce verset, un homme musulman est autorisé à épouser une femme des Gens du Livre. C'est une autorisation significative car comme il est commandé dans le verset : "Les femmes mauvaises aux hommes mauvais, et les hommes mauvais aux femmes mauvaises. Les femmes bonnes aux hommes bons, et les hommes bons aux femmes bonnes…" (Coran, 24 :26), les Musulmans ont le devoir d'épouser des personnes bonnes et immaculées. Cela indique que les Juifs et les Chrétiens sont également des personnes bonnes et immaculées.

En outre, ce verset présente une mesure très importante. Le Musulman prendra une femme juive ou chrétienne comme épouse, lui dira "ma chérie, ma bien-aimée", fondera une famille et passera toute sa vie avec elle et même sa vie éternelle. C'est la seule personne de toute sa vie qui partagera tous ses problèmes et son bonheur. Ils prendront soin de l'un et l'autre quand ils seront malades et se feront mutuellement confiance.

Selon le mode de pensée des fanatiques, le Musulman doit brusquement ressentir de l'hostilité envers la femme qu'il appelle "bien-aimée", avec qui il passe et confie toute sa vie, la mère de ses enfants et doit soudainement la déclarer maudite parce qu'elle est chrétienne ou juive. Comment peut-il en venir à déclarer "cet arbre m'a dit que ma femme est juive et qu'elle se cache derrière" après avoir passé toute sa vie avec elle et ensuite la tuer ? Pour cela, il faudrait être profondément atteint psychologiquement. Ce verset décrit l'amour qu'un Musulman rationnel qui respecte le Coran doit montrer envers un Juif ou un Chrétien.

Le verset offre également une autorisation particulière aux Musulmans : la possibilité de manger la nourriture préparée par les Gens du Livre. Ceci est très important. Comme nous le savons, les Musulmans doivent être très méticuleux concernant certaines interdictions lors de la préparation alimentaire : le porc et la viande provenant d'un animal qui n'a pas été abattu au nom de Dieu sont interdits dans l'Islam. Le fait que la nourriture préparée par les Juifs et les Chrétiens soit rendue licite montre que ces personnes sont dignes de confiance. La même chose s'applique également aux Chrétiens et aux Juifs, et le verset leur rend licite la nourriture préparée par les Musulmans.

Il serait également utile de se référer à une autre expression d'amitié ici. Les Gens du Livre et les Musulmans peuvent manger ensemble sous le même toit et être les invités des uns des autres, s'asseoir à la même table et être mutuellement des hôtes. Il s'agit d'une description de l'amitié. Ce qui est décrit, ce n'est pas un environnement basé sur la haine et le meurtre mais sur l'amour, l'amitié et la fraternité.

Ce sont des références du verset auxquelles les fanatiques n'adhéreront jamais. Cette autorisation octroyée par le Coran est dans leur monde à la fois illicite et un scénario terrifiant. Si on demande au fanatique si l'on peut épouser une personne parmi les Gens du Livre, s'asseoir ou manger avec eux en tant qu'invité, il rejettera cela furieusement. Les fanatiques n'agissent pas conformément aux sentences du Coran car ils rejettent le fait que c'est le Coran qui impose les commandements.

Ce n'est pas le seul verset qui définit le statut des Gens du Livre. Dieu loue les Gens du Livre dans de nombreux versets du Coran. Voici certains versets connexes :

Parmi le peuple de Moïse, il est une communauté qui guide avec la vérité, et qui, par elle, exerce la justice. (Coran, 7 : 159)

Mais ils ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets de Dieu en se prosternant. Ils croient en Dieu et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes œuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien. Et quelque bien qu'ils fassent, il ne leur sera pas dénié. Car Dieu connaît bien les pieux. (Coran, 3 : 113-115)

Il y a certes, parmi les gens du Livre ceux qui croient en Dieu et en ce qu'on a fait descendre vers vous et en ceux qu'on a fait descendre vers eux. Ils sont humbles envers Dieu, et ne vendent point les versets de Dieu à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur. En vérité, Dieu est prompt à faire les comptes. (Coran, 3 : 199)

Comme ces versets le montrent clairement, les Juifs et les Chrétiens purs et sincères sont loués par de belles paroles dans le Coran et une belle récompense leur est promise par Dieu. Dieu dit qu'Il fera entrer ces personnes au paradis. Ceci est l'expression de Son amour envers eux. Comment un Musulman peut-il être l'ennemi d'une personne que Dieu aime, agréée et accueille au paradis ? Selon le Coran, cela est impossible et une telle inimitié constitue un crime. Par conséquent, les fanatiques qui adoptent de faux hadiths en tant que guide – malgré les versets du Coran qui démontrent clairement le contraire – commettent une infraction aux yeux de l'Islam en répandant l'hostilité envers les Gens du Livre.

Le Coran définit les Chrétiens et les Juifs en tant que Gens du Livre et nous commande de montrer du respect, de la clémence et de la bienveillance à leur égard. Les deux groupes croient en Dieu et partagent les mêmes valeurs morales que les Musulmans.

Les Musulmans Invitent les Gens du Livre à l'"Unicité de Dieu"

Ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. Et dites : "Nous croyons en ce qu'on a fait descendre vers nous et descendre vers vous. Notre Dieu et votre Dieu n'est qu'Un et c'est à Lui que nous nous soumettons". (Coran, 29 : 46)

Dis : "O gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n'adorions que Dieu, que nous ne Lui associons rien et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors de Dieu". S'ils tournent le dos, dites alors : "Soyez témoins que nous, nous sommes soumis". (Coran, 3 : 64)

Ces versets montrent que le devoir des Musulmans n'est pas de dénigrer les Gens du Livre, de les forcer dans un coin, d'éprouver de la haine pour eux ou même de les tuer. Il s'agit simplement de les appeler à l'unicité de Dieu de la meilleure manière. Le monothéisme est la doctrine fondamentale des trois religions. Les Musulmans peuvent rencontrer et parler aux Gens du Livre, leur prêcher et les appeler à croire en l'unicité de Dieu et en tous les textes sacrés qui ont été envoyés. La communication, la prédication et l'amitié sont présents entre eux. Selon le Coran, un Musulman a la responsabilité de parler gentiment à un Juif ou à un Chrétien quand il le voit et de l'inviter à croire en l'unicité de Dieu en utilisant des mots très aimables plutôt que de le bousculer dans un coin.

Les Juifs Jouissent des Droits de Vivre En Terre Sainte Dans Le Coran

Etant donné que certaines communautés musulmanes ne connaissent pas les versets du Coran et sont extrêmement ignorants au sujet de l'Islam, ils s'efforcent d'éradiquer les Juifs de la Terre Sainte ou d'effacer l'Etat d'Israël de la carte. Ils ne savent pas que ce faisant, ils se dressent contre le Coran.

Selon le Coran, les Juifs ont le droit de vivre en Terre Sainte. Les versets sur le sujet se lisent :

Quand Moïse dit à son peuple : "O, mon peuple, rappelez-vous le bienfait de Dieu sur vous, quand Il a désigné parmi vous des prophètes, qu'Il a fait de vous des rois et qu'Il vous a donné ce qu'Il n'avait donné à nul autre aux mondes. O mon peuple ! Entrez dans la terre sainte que Dieu vous a prescrite. Et ne revenez point sur vos pas car vous retourneriez perdants. (Coran, 5 : 20-21)

Et après lui, Nous dîmes aux Enfants d'Israël : "Habitez la terre." Puis, lorsque viendra la promesse de la vie dernière, Nous vous ferons venir en foule rassemblée de diverses nations. (Coran, 17 : 104)

Comme il est clairement indiqué dans les versets du Coran, la Torah et le Coran déclarent que les Juifs doivent se trouver en Terre Sainte et cela est une source de joie pour les vrais Musulmans. En effet, il est très beau de voir qu'une promesse faite par Dieu il y a 3000 ans se réalise et de témoigner de la prédiction des Prophètes Abraham (psl) et Moïse (psl). Dieu a révélé que "les Juifs seront sur ces terres" il y a des milliers d'années et nous pouvons voir que ce miracle s'est actuellement réalisé. C'est une situation merveilleuse à observer avec ferveur et joie.

Il est d'une grande importance d'indiquer que Dieu impose une condition essentielle aux croyants sincères à la fois dans le Coran et dans la Torah – la "Paix". Il y aura des Juifs en Terre Sainte ; il y aura aussi des Musulmans et des Chrétiens et ensemble, ils assureront le règne de l'amour et de la paix dans la région. Ils vivront dans la fraternité. Il y a abondamment de place pour tous. Personne ne sera forcé ou expulsé de son domicile. Cela ne se produira pas. Dieu veut toujours la paix pour nous tous.

Les Musulmans désirent vivre heureux et de façon harmonieuse avec les Juifs et les Chrétiens, se traitant avec tolérance, amitié, respect et compassion.

Les Monastères, Les Eglises Et Les Synagogues Doivent Etre Respectés

Le Coran nous explique que les Musulmans doivent respecter les lieux de culte des Juifs et des Chrétiens. Dans le Coran, les monastères, les églises et les synagogues sont mentionnés comme des lieux de culte protégés par Dieu :

... Si Dieu ne repoussait pas les gens les uns par les autres, des monastères seraient démolis, ainsi que des églises, des synagogues et des mosquées où le nom de Dieu est beaucoup invoqué. Dieu soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa religion). Dieu est assurément Fort et Puissant. (Coran, 22 : 40)

Ce verset montre à chaque Musulman l'importance de respecter et de protéger les lieux saints des Gens du Livre. En fait, le Prophète Mohammed (pbsl) a aussi conclu des contrats avec des païens tout comme il l'avait fait avec les Gens du Livre. Les païens étaient toujours traités avec justice et ils ont demandé d'être protégés, leur requête fut acceptée par Mohammed (pbsl). Cela signifiait que ces communautés avaient cherché la protection auprès du Messager de Dieu (pbsl) face à une attaque ou à une accusation injuste. Plusieurs non-Musulmans et païens ont demandé la protection du Prophète Mohammed (pbsl) et il les a pris sous sa protection, assurant ainsi leur sécurité. Dans la sourate at-Tawbah, Dieu commande en effet aux Musulmans d'accepter que les païens se réfugient chez eux :

Et si l'un des associateurs te demande asile, alors donne-lui asile, jusqu'à ce qu'il entende la parole de Dieu, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. (Coran, 9 : 6)

Les Juifs et les Chrétiens, cependant, sont beaucoup plus proches des Musulmans que les idolâtres. Chacune de ces religions a un livre divin et leurs adeptes respectent les commandements de ces livres qui sont envoyés par Dieu. Ils savent ce qui est juste et ce qui est erroné, ce qui est licite et ce qui est illicite selon leurs Ecritures et ils respectent les prophètes et les messagers qui les ont accompagnés. Ils croient tous en l'au-delà et sont conscients du fait qu'ils rendront des comptes à Dieu pour ce qu'ils ont commis ici-bas. Ceci prouve donc qu'il y a une base commune sur laquelle les Musulmans et les Gens du Livre peuvent coopérer.

Les mosquées, les églises et les synagogues sont des lieux de culte spéciaux où le nom de Dieu est révéré. Dans le Coran, Dieu dit que tous les sanctuaires doivent être respectés et préservés.

Venons à Une Formule Commune

Pour ce qui concerne les Gens du Livre, Dieu donne un ordre aux Musulmans dans le Coran pour qu'ils se mettent d'accord sur une formule commune :

Dis : "O Gens du Livre ! Venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n'adorions que Dieu, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors de Dieu." (Coran, 3 : 64)

Ceci constitue en effet notre appel aux Chrétiens et aux Juifs : en tant que croyants en Dieu et suivant Ses révélations, ils doivent en venir à une formule commune – "la foi" : aimons Dieu, qui est notre Créateur et Seigneur, et conformons-nous à Ses ordres. Et prions Dieu pour qu'Il nous mène à une voie encore plus droite.

Quand les Musulmans, les Chrétiens et les Juifs viendront ainsi à une parole commune ; quand ils comprendront qu'ils sont des amis mais non pas des ennemis, quand ils verront que le vrai ennemi est l'athéisme, alors le monde changera. Les combats qui durent depuis des siècles, les hostilités, les craintes et les attaques terroristes cesseront, et une nouvelle civilisation basée sur l'amour, le respect et la paix sera établie selon cette "formule commune".

Ce que Dieu nous révèle dans le Coran au sujet de différents peuples et différentes confessions est clair :

◉ La morale coranique exclut toutes sortes de racisme.

◉ Le Coran nous ordonne d'avoir une attitude modérée et amicale envers les adeptes des autres religions, à condition qu'ils ne montrent aucune hostilité à l'Islam ou aux Musulmans.

Il est évident que certains Juifs qui ont vécu dans le passé, ont commis beaucoup d'erreurs signalées et critiquées par le Coran. Mais tout ceci ne doit pas être une cause pour les Musulmans d'éprouver une hostilité contre tous les Juifs. Les crimes commis par un groupe de Juifs à cause des idéologies athées ne doivent jamais être mis sur le dos du Judaïsme ou de la nation juive. Le Coran nous commande de ne pas juger les gens selon leur race, nation ou religion. Dans chaque communauté, il y a de bonnes personnes aussi bien que de mauvaises. Le Coran attire l'attention sur cette différentiation. Par exemple, après avoir mentionné la nature rebelle – contre Dieu et Sa religion – de certains gens parmi les Juifs et les Chrétiens, le Coran fait référence à une exception :

The evils in the world will come to an end when Muslims, Christians and Jews all worship God in unity, respecting their differences.

Ils ne sont pas tous égaux. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets de Dieu en se prosternant. Ils croient en Dieu et au jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et se pressent d'accomplir les bonnes œuvres. Ce sont des gens vertueux. Et quelque bien qu'ils fassent, il ne leur sera pas dénié. Car Dieu connaît les gens pieux. (Coran, 3 : 113-115)

Dieu a révélé à tous Ses messagers qu'il est l'Unique et qu'il n'y a personne à part Lui à être adoré, servi et obéi. Dieu nous a communiqué le message divin par l'intermédiaire de Ses messagers, cela depuis la création de l'homme. Certaines sociétés ont accepté le message et suivi le chemin droit alors que d'autres l'ont nié et se sont égarées. Cela est également valide aujourd'hui. Certains choisiront la bonne voie tandis que d'autres plongeront dans le mal. C'est la loi de Dieu. Les croyants doivent également adopter cette perspective et ne jamais oublier qu'il peut y avoir des personnes sincères et pieuses qui craignent Dieu parmi les adeptes de toutes les religions, aussi bien que des personnes éloignées de la moralité de la religion.

Nous désirons un monde dans lequel les gens pourront vivre ensemble en paix, sans tenir compte de la race ou de la religion auxquelles ils appartiennent – selon laquelle toute perversion raciste sera rejetée – et dans lequel les droits de chacun seront considérés respectés. La lutte qui devra avoir lieu sur des terrains intellectuels contre toutes les idéologies antireligieuses établira la paix désirée. Dieu rapporte dans le Coran :

Quant à ceux qui ont mécru, ce sont les amis personnels les uns des autres. Si vous ne faites pas cela [être les amis et soutiens les uns des autres, entre croyants], il y aura des troubles et grand désordre sur terre. (Coran, 8 : 73)

Pourquoi n'y a-t-il donc pas eu parmi les générations qui vous ont précédés des gens vertueux pour proscrire la corruption sur terre à part une petite minorité de ceux d'entre elles que Nous avons sauvés ? Quant à ceux qui prévariquaient, ils ont continué, en criminels, de se vautrer dans le luxe où ils étaient. (Coran, 11 : 116)

Pourquoi Les Musulmans Et Les Gens Du Livre Devraient-Ils Agir Ensemble ?

Le développement des philosophies athées, si influentes à notre époque, a cristallisé une attitude commune entre le Christianisme, le Judaïsme et l'Islam, qui s'y opposent. Parmi les philosophies les plus connues et les plus nocives de notre temps, nous pouvons citer le matérialisme, le communisme, le fascisme, l'anarchisme, le racisme, le nihilisme et l'existentialisme. Beaucoup de gens qui ont cru en ces faux diagnostics, ces descriptions trompeuses et ces explications sur l'univers, sur la société, sur l'homme, ont perdu leur foi ou ont dû faire face à de graves périodes de doute. Par ailleurs, ces idéologies ont mené bien des gens, des sociétés et des nations à des crises, des conflits et des guerres. Leur rôle dans la souffrance actuelle de l'humanité est immense.

Niant Dieu et Sa création, toutes ces idéologies ont les mêmes fondements prétendument scientifiques : la théorie de l'évolution de Charles Darwin. Le darwinisme constitue effectivement la base des philosophies athées. Cette théorie prétend, sans aucune base scientifique, que les êtres vivants auraient évolué d'une part selon le hasard, d'autre part selon la lutte pour la survie. Ainsi, le darwinisme délivre à l'humanité le message suivant :

Vous n'êtes responsables de personne, vous devez votre vie aux coïncidences, vous devez lutter, et si c'est nécessaire opprimer les autres pour réussir. Ce monde est un monde de conflit et d'intérêt individuel.

Les messages sociaux avancés par des concepts darwinistes tels "la sélection naturelle", "la lutte pour la survie" sont des moyens d'endoctrinement. Cette morale malfaisante recommande aux gens d'être égoïstes, cruels et oppressifs. Elle détruit des vertus telles que la miséricorde, la compassion, le dévouement et l'humilité, les valeurs morales des trois grandes religions monothéistes, et présente cela comme une nécessité des "lois de la vie".

Cet endoctrinement darwiniste est l'opposé des croyances des Gens du Livre et du message coranique. Par conséquent la propagande darwiniste constitue le fondement d'un monde qui s'oppose aux trois religions divines.

Cela étant le cas, il est nécessaire pour les Gens du Livre et les Musulmans de coopérer, puisqu'ils croient en Dieu et acceptent la morale qu'Il enseigne. Les disciples de ces trois religions doivent exposer au monde l'erreur du darwinisme, qui n'a aucune base scientifique, mais qui est toujours préservé au nom de la philosophie matérialiste. Musulmans et Gens du Livre devraient ensemble mener une lutte intellectuelle contre toutes ces idées trompeuses qui servent l'athéisme (communisme, fascisme, racisme). Cela accompli, le monde embrassera rapidement la paix, la tranquillité et la justice.

On Doit Mettre Fin À La Cruauté de L'antisémitisme

Notre monde a connu son lot de brutalité.

De Houlagou Khan qui s'est vanté d'avoir tué 200.000 Musulmans au cours de sa semaine de violent carnage dans la ville de Bagdad, qui a également abouti à la destruction complète d'un patrimoine de plusieurs siècles, des Vikings qui se sont emparés de ce qu'ils voulaient par la force et la violence, au régime syrien de l'époque moderne qui cible son propre peuple, nous pouvons dire que notre monde a été témoin de certains actes de violence inqualifiables qui continuent encore aujourd'hui dans certains lieux parmi beaucoup d'autres comme au Turkestan oriental, au Cachemire et en Irak.

Cependant, tout au long de l'histoire, certains groupes ont été ciblés plus que d'autres. C'est le cas du peuple juif. Leur calvaire a commencé aux mains de Pharaon qui a tué leurs garçons et a seulement épargné leurs filles. L'oppression contre les Juifs a continué tout au long de l'Antiquité, aux mains des Assyriens, du Royaume de Babylone et des Romains, qui ont massacré et exilé les Juifs et détruit leurs temples et villes. Au Moyen-Orient, les Juifs ont été à la fois ciblés, étiquetés, discriminés et chassés de partout où ils ont trouvé refuge. L'oppression a continué dans l'histoire récente quand les nazis ont massacré six millions de Juifs.

Aujourd'hui, la persécution continue toujours dans certaines parties du monde.

L'antisémitisme en Europe subsiste sous la forme d'harcèlement dans les espaces publics, de remarques offensantes et de comportements discriminatoires dans la vie sociale et plus terrifiant, sous formes d'agressions brutales : le vandalisme et le pillage des commerces juifs, l'incendie des voitures, les hurlements "gazer les Juifs", "tuer les Juifs" lors de manifestations violentes, les tirs et attaques au cocktail molotov contre les synagogues et la récente attaque à Créteil en France lors de laquelle un couple juif a brutalement été attaqué dans leur maison. L'incident rappelle l'horrible incident de 2006 - encore une fois en France - un jeune homme juif a été capturé, torturé pendant des semaines, puis laissé nu à mourir. Il est mort plus tard de ses blessures.

La France n'est pas le seul lieu témoin d'antisémitisme. De l'Argentine à la Tunisie, de l'Irlande à l'Espagne, les Juifs semblent être pris dans un cercle constant de haine ciblant leur communauté. Même aux Etats-Unis, le peuple juif se méfie de divulguer son identité ou de pratiquer son devoir religieux en public. Une attaque injustifiée contre un homme juif de 24 ans portant une kippa par quatre hommes à Brooklyn à New York, l'agression d'une fille de 12 ans qui s'est vue jeter une bouteille par un groupe de filles qui lui ont aussi crié "Toi, sale Juive" et l'attaque d'un homme de confession juive à Los Angeles, en Californie, qui a été entouré par cinq suspects de sexe masculin criant "Heil Hitler !" avant d'être battu et le cimetière juif pillé à Saint-Louis peuvent être classées parmi les incidents inquiétants aux Etats-Unis.

Le Moyen-Orient est aussi le foyer des pires cas d'antisémitisme. Surtout après la récente guerre de Gaza, la haine envers les Juifs, indépendamment de leur âge, sexe ou participation ou non à l'un des conflits, a augmenté rapidement de manière inquiétante.

Mais pourquoi certaines personnes semblent penser qu'il est légitime de haïr le peuple juif ?

Dans le passé, certaines personnes voyaient les Juifs comme des conspirateurs sournois qui s'étaient isolés des sociétés où ils vivaient en raison de la propagande antisémite répanduetelle que Les Protocoles des Sages de Sion. Ce sale sentiment a été alimenté par des mensonges notoires comme la diffamation de sang, dépeignant ainsi les Juifs comme la véritable incarnation du mal. Cette haine omniprésente et cette propagande noire sont les forces motrices derrière le conflit entre Israéliens et Palestiniens et sont souvent utilisées comme prétexte pour soi-disant justifier la violence dans les rues contre des Juifs ordinaires.

Certainement, des administrations politiques ou des individus au sein d'une communauté peuvent commettre des erreurs. Cependant, persécuter une communauté en se fondant sur les actes de quelques-uns n'est ni coranique, ni moral. Le peuple juif est connu pour son attitude calme et modeste. Ce sont des personnes tranquilles qui aiment s'occuper de leurs pratiques religieuses courantes et quotidiennes. Par conséquent, il est encore plus surprenant que ces personnes calmes aient subi une telle persécution à travers l'histoire.

Tout ressentiment à l'égard de certaines des politiques d'Israël devrait être exprimé de manière civile sans rejeter la responsabilité sur l'ensemble de la communauté. Dieu interdit aux Musulmans un tel comportement partial. Dans le Coran, Dieu avertit les croyants comme suit :

"O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Dieu et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Dieu. Car Dieu est certes parfaitement connaisseur de ce que vous faites." (Coran, 5 : 8)

Il est tout à fait naturel qu'il y ait de bonnes et mauvaises personnes au sein de chaque groupe, communauté ou nation. Tout comme il existe d'innombrables assassins, menteurs, criminels, des gens immoraux dans les communautés musulmanes, il est naturel que les communautés juives présentent aussi des gens aux actions moins louables. Encore, ressentir de l'antipathie et même de la haine contre un groupe dans son intégralité pour les actions de quelques-uns est un acte très absurde et ridicule. Plus important encore, cela est diamétralement opposé aux enseignements du Coran.

Selon le Coran, les Juifs sont les Gens du Livre et ils doivent être respectés, protégés et approchés avec amour. Dieu autorise les Musulmans à se lier avec eux par le mariage, ce qui explique seul l'étendue de l'amitié et de la proximité que Dieu attend qu'on ait avec eux. Dieu nous permet aussi d'avoir des liens sociaux avec les Juifs, de dîner avec eux dans leurs maisons. Dieu n'a jamais commandé aux Musulmans de haïr ou de discriminer les Juifs ou les Chrétiens. Dieu loue les Juifs dans de nombreux versets pour leur dévouement et leur piété, et en effet, les Juifs donnent un bel exemple aux Musulmans avec leur loyauté indéfectible envers le prophète Moïse.

Tous ces faits montrent clairement que ni dans l'Islam, ni dans le Judaïsme, il n'y a aucun fondement qui pourrait conduire à cette friction. Une fois que tout le monde réalisera que Dieu a créé ce monde pour l'amour et qu'il est contre la volonté de Dieu d'éprouver des sentiments hostiles à l'égard de l'autre, la fraternité et la paix prévaudront.

La persécution des Juifs dans l'histoire était principalement la conséquence des préjugés racistes, qui sont définitivement contraires àl'Islam. Aucun Musulman ne devrait approuver le traitement injuste ou cruel des Juifs.

Les Relations de Notre Prophète (pbsl) Avec les Gens du Livre

◉ Il y a des récits de notre Prophète (pbsl) sur le fait qu'il a assisté à des fêtes de mariage des Gens du Livre, qu'il les visitait lorsqu'ils étaient malades et leur offrait des cadeaux.

◉ Quand les Chrétiens de Najran l'ont visité, le Prophète Mohammed (pbsl) les a accueillis en étalant sa tunique sur le sol pour qu'ils s'asseyent.

◉ L'une des épouses de notre Prophète (pbsl) était Maria bint Chamoune (aussi connue sous le nom de Maryam al-Qoubtiyyah), une Chrétienne copte d'Egypte.

◉ Notre mère Safiyya bint Houyayy, l'une des épouses du Prophète (pbsl) était la fille d'un chef de la tribu juive des Banu Nadir de Médine nommé Houyayy ibn Akhtab.

◉ Le Prophète Mohammed (pbsl) a permis aux Juifs de prendre part à la Constitution de Médine, signée avec les clans d'Aws et de Khazraj, assurant ainsi l'existence des Juifs en tant que groupe religieux distinct parmi les Musulmans.

◉ Avec l'article "Les Juifs de Banu Awf forment une communauté avec les croyants. Aux Juifs, leur religion et aux Musulmans, leur religion" de la Constitution de Médine, le fondement du respect des Musulmans pour les traditions et croyances des Juifs a été établi à l'époque de notre Prophète (pbsl). Les articles 26-33 de cette même constitution déclarent que les membres des Gens du Livre jouissent des mêmes droits que les Musulmans tandis que l'article 16 stipule qu'aucune injustice ne leur doit être infligée.

◉ En l'an 630 après J.-C., notre Prophète (pbsl) a donné l'instruction suivante aux envoyés du roi Himyar venus à Médine pour annoncer qu'ils étaient devenus musulmans : "Si un Juif ou un Chrétien devient musulman, il devient égal aux croyants [jouit des mêmes droits juridiques que les Musulmans]. Celui qui veut demeurer juif ou chrétien, on ne peut y interférer". (Ibn Hicham, as-Seera, II, 586)

◉ Les Chrétiens de Najran ont envoyé une délégation de 60 membres à Médine. Quand celle-ci est arrivée à Médine, ils se sont rendus auprès de notre Prophète (pbsl) et quand il fut temps pour la prière, ils ont voulu aller à la mosquée. Les gens se sont opposés à cela mais le Prophète (pbsl) leur a laissé la mosquée. Ils se sont tournés vers l'Est et ont prié. (Ibn Hicham, as-Seera, Beyrouth, I, 573-574 ; Hamidoullah, Le Prophète de l'Islam, I, 619-620.)

◉ En vertu des traités conclus avec les Juifs et les Chrétiens, les droits des Gens du Livre ont été placés sous protection au temps du Prophète (pbsl). Chaque fois qu'un désaccord survenait plus tard, les Gens du Livre indiquaient ces traités. Par exemple, lorsque les Chrétiens de Dimachq ont eu un problème, ils ont montré le traité à Hazrat Omar, le calife de l'époque et ont demandé une solution. C'est un événement connu qui figure dans les livres d'histoire.

◉ Le texte de l'accord de notre Prophète (pbsl) avec le Chrétien Ibn Harith ibn Kaab et son peuple contient les passages suivants : "A Sayyid Ibn Harith ibn Kaab, à ses coreligionnaires et à tous ceux qui professent la religion chrétienne, qu'ils soient en Orient ou en Occident, dans les régions proches ou lointaines, qu'ils soient arabes ou étrangers, connus ou inconnus… Je m'engage à les soutenir, à placer leurs personnes sous ma protection ainsi que leurs églises, chapelles, oratoires, monastères de leurs moines, les résidences de leurs anachorètes, où qu'ils se trouvent, qu'ils soient dans les montagnes ou dans les vallées, dans les grottes ou dans des régions habitées, dans les plaines ou dans le désert. Je protégerai leur religion et leur église où qu'elles se trouvent, qu'elles soient sur terre ou sur mer, en Orient ou en Occident, avec la plus grande vigilance de ma part, des Gens de ma Maison et des Musulmans dans leur ensemble… Aucun Chrétien ne sera Musulman par la force : Ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre (29 :46). Ils doivent être couverts par l'aile de la miséricorde. Repoussez tout le mal qui pourrait les atteindre où qu'ils peuvent se trouver et dans tout pays où ils se trouvent"

◉ Les chartes données par notre Prophète (pbsl) aux Gens du Livre d'Adruh, de Makna, de Khaybar, de Najran et d'Aqaba montrent aussi que les vies et les biens des Gens du Livre étaient sous la protection des Musulmans et qu'elles reconnaissaient leur liberté de croyance et de culte.

◉ Lorsque notre Prophète (pbsl) a commencé sa première prédication, il a d'abord rencontré un certain nombre de Chrétiens à la Mecque. En effet, l'un des premiers à parler à notre Prophète (pbsl) et à Hazrat Khadija dans les premiers jours de la révélation fut Waraqa bin Naufal, un Chrétien qui possédait des copies manuscrites de l'Evangile. (Sahih Boukhari)

◉ Les églises qui ont été détruites au temps des califes ont été restaurées par les Musulmans et l'autorisation a été donnée pour la construction de nouvelles églises et synagogues. Par exemple, le monastère de Saint-Serge a été brûlé par le patriarche Mar Amme et reconstruit à l'époque de Hazrat Othman.

◉ Les Musulmans effectuaient leur prière du vendredi à l'église de Saint-Jean à Damas après la conquête de la Syrie. Les Chrétiens y effectuaient leur propre culte religieux le dimanche. Les membres des deux religions utilisaient le même lieu de culte dans la paix.

Les pratiques de Notre Prophète (pbsl) Concernant la Torah et l'Evangile

Rapporté par Abou Houraira : Les gens du Livre lisaient la Torah en hébreux et l'expliquaient ensuite en arabe aux Musulmans. (Sahih Boukhari, Livre 92, Hadith 460)

Al-Hafiz al-Zahabi a rapporté qu'Abdoullah ibn Salam, converti du Judaïsme à l'Islam, est venu au Prophète (pbsl) et a dit : "J'ai lu le Coran et la Torah (la nuit dernière)." Il a répondu : "Lis l'un une nuit et l'autre, l'autre nuit". (al-Thalabi, Al-Iman al-Thalabi Tathkarar al-Houffadh, Vol. 1, p. 27)

Abdoullah ibn Amr, l'un des proches compagnons du Prophète (pbsl) lisait souvent la Torah. Une nuit, il rêva qu'il tenait de l'huile dans une main et du miel dans l'autre et qu'il mangeait parfois de l'une et parfois de l'autre main. Abdoullah ibn Amr a décrit son rêve au Prophète (pbsl). Le Prophète (pbsl) a interprété son rêve comme signifiant les deux livres et sa lecture parfois de l'un et parfois de l'autre. (Sahih Boukhari, Vol. 6, Hadith 987, p. 439)

Rapporté par Abou Saïd al-Khoudri : Nous avons demandé au Prophète (pbsl) : "Ô Messager de Dieu ! Pouvons-nous rapporter des explications des Enfants d'Israël ?" Il a dit : "Oui, vous pouvez rapporter des explications des Enfants d'Israël. Il n'y a aucun problème. Sachez que si vous citez de leurs explications, il y a aussi des informations très intéressantes auprès d'eux". (Mousnad de ibn Hanbal, 111/12, Hadith 11034)

Le Prophète Mohammed (pbsl) a Toujours Privilégié la Paix

Notre Prophète (pbsl) n'a jamais voulu la guerre et durant des années, il s'efforça de propager l'Islam par des moyens pacifiques. Il était patient face aux attaques et aux pressions. Tant que le plus petit espoir de paix persistait et que les attaques et pressions ennemies n'étaient pas mortelles, il fit preuve de patience. Il ne céda à la nécessité de la guerre qu'à la lumière d'une révélation de Dieu.

Du vivant du Prophète Mohammed (pbsl), l'expédition de Mu'tah fut la plus difficile et la plus sanglante. Il nomma Zayd ibn Harith commandant de l'armée et admonesta les troupes :

Menez la guerre au nom de Dieu, sur le chemin de Dieu, contre ceux qui nient Dieu. Ne commettez pas de trahison. Ne coupez ni les oreilles et ni les nez, ni d'autres parties du corps. Ne tuez ni les femmes, ni les enfants, ni les vieillards, ni les hommes de religion dans leurs lieux de culte. N'abattez pas les dattiers, ni les autres arbres, et ne démolissez pas les bâtiments. (Boukhari)

A partir des ordres prophétiques émis durant les campagnes militaires, les savants musulmans ont défini des principes génériques du combat :

  • 1. La guerre ne peut être menée que contre ceux qui l'encouragent et qui s'y engagent.
  • 2. Les prêtres dans les églises, les enfants, les femmes et les vieillards sont protégés.
  • 3. Les champs cultives ne peuvent être endommagés.
  • 4. Les traités et les engagements ne peuvent être violés.
  • 5. On ne doit pas faire de mal aux animaux.
  • 6. Aucune cruauté ou torture ne doit être perpétrée.
  • 7. Les villes ne doivent pas être détruites. (Ahmet Hamdi Akseki, Abdurrahman Azzam Pasa'nin "Allah'ın Peygamberlerine emanet ettigi ebedi risalet", Diyanet Isleri Baskanligi Nesriyat, Ankara, 1948)

L'époque du Prophète Mohammed (pbsl) fut une période de sécurité et d'harmonie grâce à son attachement à la justice, dans la lignée des enseignements du Coran. Furent également impressionnés par la qualité morale supérieure de notre Prophète (psl) des écrivains étrangers.

Dans son ouvrage, The Genuine Islam, George Bernard Shaw ressent ainsi ses caractéristiques supérieures :

J'ai toujours tenu la religion de Mohammed en haute estime à cause de son incroyable vitalité. C'est la seule religion qui me semble posséder cette capacité à assimiler et à plaire à tout âge. Je l'ai étudié…il faut l'appeler le Sauveur de l'Humanité. Je crois que si un homme pareil venait à devenir le dictateur du monde moderne, il parviendrait à résoudre ses problèmes et apporter la paix et le bonheur tellement nécessaires… (Sir George Bernard Shaw dans 'The Genuine Islam,' 1936, http ://www.geocities.com/Athens/Forum/9192 /mainquote2.html#shaw)

Aujourd'hui, l'application des valeurs morales prônées dans le Coran est la seule réponse face aux conflits et à l'instabilité mondiale. Comme notre Prophète (bpsl), nous ne devrions pas nous écarter du chemin de la justice et respecter en toutes circonstances la différence de croyances et d'identités.

Le Prophète Mohammed (pbsl) Conclut de Nombreux Accords Avec les Gens du Livre

Divers accords datant de l'époque de le Prophète Mohammed (pbsl) octroyaient des garanties aux communautés juives et chrétiennes. On peut citer en exemple le statut des moines du Monastère de Ste Catherine au Mont Sinaï. Ces documents garantissaient les droits légaux, sociaux et religieux des Juifs et des Chrétiens sous la tutelle musulmane et confirmaient la souveraineté de l'Islam. Ces textes permettaient de dénouer les conflits. Les manuels d'histoire mentionnent notamment que les Chrétiens de Damas présentèrent au calife Omar ces documents enregistrant leurs privilèges et demandèrent qu'il réglât la situation en conséquence.

 

7 / total 10
Vous pouvez lire le livre L'islam Dénonce Le Terrorisme de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top