Islam dénonce le terrorisme

< <
6 / total: 7

Chapitre 5: L'hostilité du communisme a la religion

lenin

Dans le Coran, il est révélé que tout au long de l'histoire, des dirigeants cruels et tyranniques sont apparus et ont renié la religion et Allah. Dans un verset (Sourate Al-qasas, 41), Allah les nomme les "dirigeants appelant au feu". Dans le Coran, ce genre de caractère est représenté par la personne de Pharaon dans divers récits avec Moïse. Il y a eu d'autres dirigeants cruels qui se sont opposés au prophète Abraham et à ses compagnons de la Caverne (un groupe de croyants relatés dans le Coran) et qui, tout comme Pharaon, ont tué des gens simplement parce qu'ils avaient foi en Allah. Il est possible de trouver ces caractères tyranniques à toutes les époques de l'histoire. Ces dirigeants de l'irréligion ont commis des actes similaires de cruauté envers leurs sociétés, ont employé les mêmes méthodes pour essayer d'éloigner les gens de la religion et ont conduit les imprudents à la destruction dans ce monde et dans l'Au-delà.

Vladimir Lenin, Joseph Stalin, Mao Tse-tung

Les militants bolcheviks démolissant l'église Georgievsky de la ville de Gorki.

Looking at ideologies of the last century that have brought the most trouble, pain, cruelty and brutality, we find merciless and irreligious leaders at their head. Those 20th-century leaders who most resemble Pharaoh as described in the Qur'an are the bloodthirsty, irreligious leaders of the Russian and Chinese Revolutions, Vladimir Lenin, Joseph Stalin, Mao Tse-tung and the fathers of their ideas, Karl Marx and Friedrich Engels. Charles Darwin exercised leadership in irreligion in yet another way by his theory of evolution.

Communism's hostility to religion is beyond dispute. Look at the writings of any Communist ideologue, and you will find this expressed openly. Marx himself called religion the "opium of the people," described it as created by the ruling class to narcotize the poor, and proposed that religious belief must be destroyed if Communism were to advance. Engels wrote that human beings are descended from monkeys, claiming that religion developed as merely a stage in the process of evolution.

To destroy religion, what kind of policies do Communists implement? Lenin gave the first comprehensive answer.. In 1900, as leader of the Russian Social-Democratic Workers' Party (later to become the Communist Party), he wrote an article titled "The Attitude of the Worker's Party to Religion," published in the Proletary magazine. In that article he wrote:

feuerbach

D'après Lénine, les communistes sont chargés de traduire et de publier les travaux d'adversaires ardents de la religion comme Feuerbach.

La démocratie sociale fonde sa vision du monde entier sur le socialisme scientifique, c'est-à-dire le marxisme. La base philosophique du marxisme, comme Marx et Engels l'ont déclaré à plusieurs reprises, c'est le matérialisme dialectique qui a pleinement repris les traditions historiques du 18ème siècle de la France et de Feuerbach en Allemagne (première moitié du 19ème siècle) – un matérialisme qui est absolument athée et résolument hostile à toute religion. Rappelons-nous que l'ensemble d'Anti-Dühring d'Engels que Marx a lu dans un manuscrit, est un acte d'accusation contre le matérialiste et athée Dühring, de ne pas être un matérialiste cohérent et de laisser des failles dans la religion et dans la philosophie religieuse. Rappelons-nous que dans son essai sur Ludwig Feuerbach, Engels reproche à Feuerbach de combattre la religion, non pas pour la détruire, mais pour la rénover, d'en inventer une nouvelle, une religion "exaltée" et ainsi de suite. "La religion est l'opium du peuple" – ce dicton de Marx est la pierre angulaire de toute la perspective marxiste sur la religion.102

En 1905, il a publié un article intitulé "Socialisme et religion" dans le magazine Nozvaya Zhizn dans lequel il a appelé la religion un "brouillard" qui doit être dispersé. Dans cet article, il a également décrit la propagande athée que les communistes devaient répandre contre la religion:

Notre programme est entièrement fondé sur une vision du monde scientifique et en outre, matérialiste... Notre propagande comprend nécessairement la propagande de l'athéisme ; la publication de la littétature scientifique appropriée que le gouvernement féodal autocratique avait jusqu'ici strictement interdit et persécuté, doit désormais former l'un des domaines de travail de notre parti. Nous allons maintenant, probablement suivre le conseil qu'Engels avait donné une fois aux socialistes allemands: traduire et diffuser largement la littérature des Encyclopédistes français et athées du 18ème siècle.103

Notez que Lénine a dit que la bataille que les marxistes devaient mener contre la religion devait commencer par la diffusion de la "littérature scientifique" et par les écrits des athées du siècle des Lumières du 18ème siècle. "La littérature scientifique" signifie les théories qui imposent le matérialisme sous le couvert de science (comme le darwinisme) et ces "éclaireurs français" comprennent Diderot et D'Holbach, qui ont écrit une propagande matérialiste contre la religion, bien avant Marx.

Cette méthode enseignée par Lénine est toujours en usage parmi les communistes. Si l'on examine certaines maisons d'édition, les magazines scientifiques et les institutions médiatiques à travers le monde, nous voyons clairement que les marxistes sont derrière les publications qui épousent la philosophie darwiniste des Lumières.

L'hostilité cachée du communisme envers la religion

L'hostilite Communiste Contre Les Sanctuaires
ruins

Les bolcheviks ont détruit l'église Georgievsky à Gorky. Dans tout le pays, les communistes ont détruit environ 50000 lieux de culte ou les ont transformés en écuries et entrepôts.

Tant que les marxistes ne sont pas au pouvoir, leurs courants de pensée ne suivent généralement pas une politique agressive définie contre la religion. Il est même possible que certains communistes semblent montrer du respect pour la religion et ses adeptes. Quel est le but de cette modération?

La réponse à cette question peut être trouvée dans les écrits de Lénine. Dans "De l'attitude du parti ouvrier à l'égard de la religion", il écrit en commençant par les interprétations et les pratiques d'experts comme Marx et Engels que la guerre ne doit jamais être ouvertement déclarée contre la religion. Il s'agissait d'un "jeu de guerre politique" inutile.104 D'autres matérialistes (par exemple, les anarchistes ou les "bourgeois athées") ont exprimé une hostilité envers la religion et ont lancé des campagnes anti-religieuses. Lénine a trouvé leurs activités simples et naïves. Il a rejeté les accusations de "modération" et d'"incohérence" que ces personnes ont portées contre les marxistes et a déclaré que les "tactiques marxistes à l'égard de la religion sont tout à fait cohérentes et ont été soigneusement pensées par Marx et Engels".105

Lénine a continué cette position modérée jusqu'à ce que les communistes soient arrivés au pouvoir en 1917. Mais après cela, sa modération a disparu et il l'a remplacée par une oppression généralisée de la religion et des personnes religieuses sur tout le territoire soviétique. Plus tôt, Lénine avait déclaré que les communistes ne devaient pas se déclarer ouvertement athées et qu'ils devaient même accepter des croyants dans leurs rangs. Mais une fois arrivé au pouvoir, il a suivi un chemin très différent. Dans The Harvest of Sorrow, l'historien américain Robert Conquest, décrit quelques-uns des points principaux de la politique religieuse bolchevique:

En vertu d'un autre article (65) de la Constitution de 1918, les prêtres et les clercs ont été déclarés comme étant des 'serviteurs de la bourgeoisie' et ont été privés de leurs droits. Il s'agissait de ne plus donner de carte de rationnement ou pour la catégorie la plus basse, d'interdire l'école aux enfants après le niveau élémentaire et ainsi de suite.

Le décret du 28 janvier 1918 a interdit l'enseignement religieux dans les écoles, mais l'étude et l'enseignement des sujets en privé ont été autorisés'. Ce dernier a encore été restreint par le décret du 13 juin 1921 qui a interdit l'enseignement religieux à tout groupe de personnes âgées de moins de 18 ans...

...La loi du 18 avril 1929 a interdit aux organisations religieuses de créer des fonds d'assistance mutuelle ; d'étendre l'aide matérielle à leurs membres ; d''organiser une prière spéciale ou d'autres rencontres pour les enfants, les jeunes ou les femmes ou d'organiser une rencontre d'études de la Bible générale, de la littérature, de l'artisanat, de travail et d'études religieuses ou d'autres réunions, des groupes, des cercles ou des sujets d'études, d'organiser des excursions ou des aires de jeux pour les enfants ou d'ouvrir des bibliothèques ou des salles de lecture, un sanatorium ou une aide médicale'. En fait, comme le disait un commentaire officiel, l'activité de l'église à été amenée à supprimer les services religieux.

Le 22 mai 1929, l'article 18 de la Constitution a été amendé ; au lieu de 'la liberté de propagande religieuse et anti-religieuse' on lisait désormais 'la liberté de culte et de propagande anti-religieuse' ; en même temps le Commissariat de l'éducation a remplacé une politique d'enseignement non-religieux dans les écoles par des ordres d'instruction définitivement anti-religieuse...

...La collectivisation 'a généralement aussi impliqué la fermeture de l'église locale'. Les icônes ont été confisquées de manière systématique et brûlées avec d'autres objets de culte religieux. Une lettre confidentielle du 20 février 1930 du Comité provincial de l'Ouest parle de soldats ivres et de Komsomols [membres de l'organisation de la jeunesse communiste] qui 'sans préparation massive' ont 'arbitrairement fermé les églises de village, cassé les icônes et menacé les paysans'.

Les fermetures ont été appliquées à toutes les religions...

...De plus, quand les églises ont été fermées, cela ne signifiait pas qu'on avait permis le travail religieux à l'extérieur de celles-ci... La fermeture de neuf églises importantes à Kharkov a été accompagnée d'une décision de 'prendre des mesures appropriées pour empêcher les réunions de prière dans les maisons privées maintenant que les églises sont fermées'.

La cathédrale de Kazan à Leningrad a été transformée en un musée anti-religieux...

...La cathédrale de Sainte-Sophie et d'autres églises à Kiev ont été transformées en musées ou centres anti-religieux. A Kharkov, Saint-André a été transformée en une salle de cinéma, une autre en une station de radio, une autre en un magasin de pièces de rechange de machine. A Poltava, deux on été transformées en greniers, une autre en un atelier de réparation de machine...

...Ces mesures ont été appliquées à toutes les religions. 'Les églises et les synagogues' est une formulation très présente dans les décrets officiels de la partie européenne de l'URSS. Ailleurs, l'Islam a également été persécuté...

...Durant la collectivisation, des dirigeants évangéliques des villages ont été dénoncés comme koulaks et exclus des kolkhozes ; et la plupart d'entre ont été déportés.106

Après la Révolution bolchevique, la tactique de Lénine d'"être modéré envers la religion" s'est transformée en hostilité fanatique. Comme nous l'avons vu plus tôt, pour Lénine, la famine de 1920 et 1921 qui a coûté des millions de vies, affaiblirait la foi des gens en Allah.

Lénine, avec son esprit rebelle contre Allah et la religion, a perdu son équilibre mental et a souffert de grandes douleurs. Allah lui a retourné dans ce monde, une partie de la cruauté qu'il a infligée aux personnes avec hostilité envers la religion. Le Coran (Sourate, Al-mujadalah, 5-6) parle de la rétribution terrible que de telles personnes cruelles recevront le Jour du Jugement dernier:

Ceux qui s'opposent à Allah et à Son messager seront culbutés comme furent culbutés leurs devanciers. Nous avons déjà fait descendre des preuves explicites, et les mécréants auront un châtiment avilissant, le jour où Allah les ressuscitera tous, puis les informera de ce qu'ils ont fait. Allah l'a dénombré et ils l'auront oublié. Allah est témoin de toute chose. (Sourate, Al-mujadalah, 5-6)

Quand Staline est arrivé au pouvoir, il était tout aussi anti-religieux que son prédécesseur. Il montrait son hostilité en tuant des millions de croyants, en détruisant les institutions religieuses et les lieux de culte et en lançant une propagande athée sans fin. L'une des armes les plus importantes de l'attaque de propagande de Staline fut la théorie de l'évolution. Dans son autobiographie, il écrit:

Afin de désabuser les esprits de nos étudiants du séminaire du mythe selon lequel le monde a été créé en six jours, nous avons dû nous familiariser avec l'origine géologique et l'âge de la terre, et d'être en mesure de leur prouver en argument ; nous avons dû nous familiariser avec les enseignements de Darwin.107

Dans le livre Anarchism or Socialism?, Staline oppose Darwin à Cuvier, un scientifique créationniste et fondateur de la science des fossiles. Il écrit, "le marxisme repose sur le darwinisme et le traite sans discernement, c'est-à-dire que les marxistes rejettent Cuvier's cataclysms."108

L'hostilité du maoïsme envers la religion

Enver Hoxha,Mao

Une affiche de propagande chinoise montre le dictateur albanais Enver Hoxha avec Mao.

Mao, le représentant du léninisme et du stalinisme en Chine, a entretenu une hostilité envers la religion et l'a mise en application dans ses politiques. Il affiche clairement son fanatisme dans un de ses commentaires:

...Mais bien sûr, la religion est un poison. Elle a deux grands défauts: elle compromet la notion de race... [et] retard le progrès du pays. Le Tibet et la Mongolie ont tous les deux été empoissonnés par elle.109

Quand Mao est arrivé au pouvoir, il a institué une guerre contre la religion et les pratiquants. Mais cela a été fait en "secret" comme l'avait fait les communistes de Lénine. La Parti communiste a lancé une politique intitulée "Mouvement des trois auto", ce qui signifie que toutes les institutions religieuses doivent être structurées pour qu'elles puissent "se soutenir, s'administrer et s'organiser". Cette politique semblait être fondée sur l'octroi de la liberté de religion, mais c'était en réalité une campagne conçue pour détruire complètement la religion. Toutes les institutions religieuses et les lieux de culte dans tout le pays – les temples confucéens et bouddhistes, les mosquées et les églises chrétiennes – passèrent sous le contrôle des organes administratifs contrôlés par l'Etat. En peu de temps, ces institutions religieuses sont devenues des "centres de propagande maoïste". Une déclaration faite à la Commission Américaine Internationale sur la Liberté Religieuse (American International Commission on Religious Freedom) le 16 mars 2000 par un Chrétien chinois du nom de Harry Wu, dit:

Etant donné que Mao Zedong n'autorisait à aucun citoyen de la Chine de tenir allégeance à aucune autorité en dehors du Parti communiste, sous Mao ces organismes gérés par le gouvernement n'ont autorisé aucune activité religieuse. Au cours des trois décennies durant lesquelles Mao a gouverné la Chine, les organisations du "mouvement des trois auto" ont travaillé avec le Parti communiste chinois pour éliminer la religion et pour promouvoir l'idéologie du Parti communiste. Le maoïsme est devenu la seule religion légale de la Chine et le "Little Red Book", son principal texte religieux.110

Les Musulmans ouïghours du Turkestan oriental et les Bouddhistes du Tibet sont devenus les cibles d'une brutalité sanglante. Le Parti communiste chinois a essayé de les contrôler en réduisant leurs populations et en détruisant leurs croyances religieuses. D'autres régimes communistes en Asie ont suivi l'hostilité de Mao envers la religion. Lors du génocide perpétré contre leur propre peuple au Cambodge, les Khmers rouges ont visé la minorité Cham, une communauté de Musulmans avec une cruauté particulière. The Black Book of Communism décrit la brutalité qu'ils ont infligée à la communauté Cham:

En 1973, les mosquées ont été détruites et les prières interdites dans les zones libérées. De telles mesures sont devenues plus répandues après mai 1975. Les Corans ont été recueillis et brûlés, des mosquées ont été transformées en d'autres bâtiments ou rasées. 13 dignitaires musulmans ont été exécutés en juin, certains pour avoir prié plutôt que d'avoir participé à un rassemblement politique, d'autres pour avoir fait campagne pour le droit à des cérémonies de mariage religieux... Les plus fervents ont presque tous été anéantis: des 1000 personnes qui avaient fait le pèlerinage à la Mecque, seulement 30 ont survécu à ces années. Contrairement à d'autres Cambodgiens, les Chams se rebellaient souvent et un grand nombre d'entre eux sont morts dans des massacres et représailles qui ont suivis ces soulèvements. Après la mi-1978, les Khmers rouges ont commencé à exterminer systématiquement un certain nombre de communautés Cham y compris les femmes et les enfants... [On a calculé] que le taux global de mortalité chez les Cham était de 50%. 111

En Albanie, la dictature d'Enver Hoxha, un autre régime communiste, a affiché l'hostilité du maoïsme envers la religion. L'Albanie est sortie de la Seconde Guerre mondiale en tant que satellite de l'Union soviétique, mais pendant le conflit sino-soviétique des années 1960, l'Albanie a pris le parti de la Chine et est devenue le représentant du maoïsme rouge chinois en Europe. Enver Hoxha a fermé tous les lieux de culte (mosquées ainsi que les églises catholiques dans le nord du pays) et même interdit aux gens de pratiquer dans leurs maisons. Déclarer sa croyance en une religion est devenu un crime, et ceux qui ont désobéi à l'interdiction ont été soumis à diverses formes d'oppression et de tortures. Enver Hoxha, croyant qu'il pouvait éradiquer toute croyance religieuse en mettant en oeuvre ces méthodes, a annoncé qu'il avait fondé le premier Etat au monde qui était vraiment athée.

Le Communisme Et Les Systemes Irreligieux Reveles Dans Le Coran

Communism,Moscow

Un exemple de la passion du communisme pour les grands bâtiments: le bâtiment du Conseil des ministres à Moscou.

A la racine des caractéristiques du système communiste se trouve son idéologie anti-religieuse. La raison de sa brutalité et de sa matité est cette même hostilité folle envers la religion.

La religion fait partie de la façon de vivre et de penser qu'Allah a donnée aux êtres humains qu'Il a créés. La meilleure vie pour l'homme est une vie fondée sur la croyance religieuse, parce que Celui qui sait le mieux l'esprit humain est notre Seigneur Qui l'a créé. Seul un système fondé sur la religion peut donner la paix, tandis que les systèmes qui rejettent la religion apporteront inévitablement la douleur, la tristesse, la peur et l'insécurité. Par-dessus tout, ces systèmes qui s'opposent à toute vérité religieuse en essayant de forcer les gens à vivre en contradiction avec elle, constituent un danger encore plus important. Historiquement, le communisme a été l'un des exemples les plus frappants d'un tel système.

Fait intéressant, le communisme montre des similitudes importantes avec les systèmes impies qu'Allah a décrits dans le Coran. En comparant le système impie de Pharaon dans le Coran avec d'autres systèmes de notre âge, nous voyons une grande similitude.

La Passion pour les grands bâtiments

Une caractéristique commune de toutes les administrations irréligieuses est leur recherche à captiver les spectateurs avec la grandeur. Leur orgueil et l'humiliation des autres personnes sont exprimés de différentes manières.

Allah donne dans le Coran, à titre d'exemple, l'administration de Pharaon en Egypte à l'époque du prophète Moïse. Dans son orgueil, Pharaon s'oppose à la fois à Allah et à son apôtre Moïse, tout en soumettant son peuple à l'oppression. Un exemple de l'arrogance de Pharaon était son ordre d'avoir une "haute tour" construite. Le Coran, (Sourate Al-qasas, 38) révèle l'ordre de Pharaon à Haman, l'un de ses plus proches hommes:

Et Pharaon dit: "Ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Haman, allume-moi du feu sur l'argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu'au Dieu de Moïse. Je pense plutôt qu'il est du nombre des menteurs". (Sourate Al-qasas, 38)

Le désir d'une "haute tour", une expression de fierté de Pharaon, se reflète aussi dans la passion des dictatures communistes pour les "grands bâtiments". A commencer par l'Union soviétique, tous les Etats communistes ont construit des bâtiments publics excessivement grands comme symboles de la force et de l'endurance du régime. Pendant longtemps, le palais construit par le dictateur roumain Nicolae Ceausescu à Bucarest a conservé son titre de plus grand bâtiment du monde. Pourtant ce palais a un aspect très froid et morne ; la taille était sa plus importante considération et l'expression de "complexe de supériorité" de l'idéologie communiste est restée.

Migration forcée

Dans le Coran, Allah révèle certaines actions qui ont conduit leurs auteurs à la destruction, mais aussi à l'expulsion des peuples de leurs terres. Par exemple; ceux qui ont nié Allah ont menacé les prophètes qui leur ont été envoyés: "Nous vous expulserons certainement de votre territoire, à moins que vous ne réintégriez notre religion!..." (Sourate Ibrahim,13) Comme il est dit dans le verset 40 de la Sourate Al-hajj, ils ont surtout essayé d'éliminer les Musulmans ; "ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient: 'Allah est notre Seigneur'…"

Les régimes communistes ont programmé les plus grandes migrations forcées et les Musulmans ont été la cible de la plupart d'entre elles. Au temps de Staline, d'abord les Turcs de Crimée et plus tard, de nombreux autres peuples musulmans ont été forcés de quitter leurs terres pendant la nuit et ont été expédiés affamés et misérables dans les régions les plus arides de la Russie. Des centaines de milliers d'innocents sont morts sur le chemin et ceux qui ont survécu pour atteindre leurs destinations sont morts de faim, de maladies infectieuses et de froid glacial.

La destruction de la liberté de croyance

Comme il est dit dans le Coran, une caractéristique de l'administration de Pharaon était la liberté d'interdiction de la croyance. Le système a déterminé quel genre de croyances les gens pouvaient avoir. La question de Pharaon aux magiciens qui ont cru en Moïse le montre clairement ; "Y avez-vous cru avant que je ne vous (le) permette?" (Sourate Al-araf, 123). Encore une fois, en parlant à son peuple, Pharaon dit qu'il leur a enseigné la vérité dont ils ont besoin de savoir et qu'ils ne devraient pas chercher toute autre vérité en plus de ce qu'il leur a appris: "Je ne vous indique que ce que je considère bon. Je ne vous guide qu'au sentir de la droiture". (Sourate Gafir, 29)

Les représentants modernes de Pharaon sont l'Union soviétique et tous les autres régimes communistes du 20ème siècle qui ont tenté d'établir des régimes totalitaires. Dans tout système totalitaire, la société est totalement modelée par l'Etat. Les gens sont physiquement dirigés par l'oppression de l'Etat et par la propagande. Le modèle de système totalitaire de Pharaon, comme décrit dans le Coran, a été rétabli au 20ème siècle par des dictateurs comme Lénine, Staline et Mao. Le dictateur albanais Enver Hoxha, comme nous l'avons mentionné plus tôt, a interdit à ses compatriotes de pratiquer toute foi religieuse. Il a fermé tous les lieux de culte et a annoncé le gouvernement qu'il a établi comme le "premier Etat athée du monde".

L'idolâtrie des dirigeants

North Korean,Kim Il Sung

Personnes se prosternant devant une statue du dictateur nord-coréen Kim Il Sung démontre que le communisme est en réalité une forme contemporaine d'idolâtrie.

Dans le Coran (Sourate Al-qasas, 38), Allah nous dit que Pharaon a essayé de se faire Dieu aux yeux du peuple, comme il peut être clairement vu à travers les paroles de Pharaon aux personnes autour de lui: "Ô notables, je ne connais pas d'autre divinité pour vous, autre que moi". L'histoire égyptienne nous montre comment ses pharaons se sont décrits comme "dieux de ce monde".

Les régimes communistes ont exercé le même genre de psychologie. Les dictateurs tels que Lénine, Staline, Mao, Kim Il Sung de la Corée du Nord ont lancé des programmes de lavage de cerveau massif pour se faire voir comme des dieux aux yeux de leurs peuples. Ce "culte de la personnalité" était une expression de la politique d'"idolâtrer les dirigeants".

Cette tendance à l'idolâtrie a d'abord commencé avec Lénine, chef de file de la première révolution communiste en Russie. En effet, une partie des écrits que Lénine a laissés derrière lui, montrent une notable "aura de religion" – il s'agissait d'une religion d'idoles. Lénine a organisé le Parti communiste comme une sorte de secte non-religieuse. A sa mort, les membres du parti ont tenu une grande cérémonie dans laquelle ils ont abordé la dépouille de Lénine avec des paroles liturgiques telles que: "Camarade Lénine, nous jurons que nous exécuterons vos ordres".112 Le corps de Lénine a été momifié comme un ancien pharaon d'Egypte et a été placé dans une tombe élaborée.

Staline et Mao ont suivi l'exemple de Lénine. Les deux dirigeants avaient des statues géantes d'eux-mêmes érigés dans toutes les villes de leur pays, essayant de produire un portrait de "dieu-chef" de leur peuple. Mao a écrit The Little Red Book, et chaque citoyen chinois était chargé de lire ce livre "saint" et de mettre en application ses préceptes. Beaucoup de Chinois visitent encore les statues du "Grand Timonier" érigées dans toutes les régions du pays, et le jour anniversaire de Mao, il y a des suicides de masse.

En Corée du Nord, Kim Il Sung a également été idolâtré après son arrivée au pouvoir. Il était connu comme le "Soleil du peuple", qui croyait qu'il pouvait les mener tout au long du droit chemin sans jamais se tromper. La même chose s'est produite avec Ho Chi Minh, le dictateur communiste nord-vietnamien.

Mao, Communist propaganda

Les affiches de propagande communiste idolâtrant Mao, le représente comme un "saint homme" se levant comme le soleil sur tout le peuple chinois, les menant tous sur la bonne voie et apportant le bonheur et une vie agréable à tout le monde. 

 

Le Communisme: Une Forme D'idolatrie Contemporaine
Communism,Idolatry
mao poster

Les personnes observant les cadavres de Lénine et de Mao montrent la tendance du communisme à idolâtrer les dirigeants d'une manière semblable à celle du système idolâtre de Pharaon, comme révélé dans le Coran. Lénine et Staline, qui a eu recours à la brutalité comme les pharaons égyptiens, ont été momifiés tout comme ces derniers. Le cerveau de Lénine a été retiré semblerait-il pour "examiner la manière dont est sa supériorité intellectuelle" et a été mis en stockage de protection.

La structure oligarchique

Lenin ,Mozole

Le communisme, comme les régimes de Pharaon décrit dans le Coran, est un système oligarchique basé sur la prééminence de la minorité. Les directeurs du Parti communiste regardent les gens d'en haut et les dirigent comme ils le souhaitent. A gauche, l'oligarchie soviétique des années 1920 – le comité bolchevik saluant le mausolée de Lénine. 

Le système de l'oligarchie est la "domination de la minorité", dans lequel le pouvoir politique est entre les mains d'un groupe de personnes limité. Lorsque nous regardons dans le Coran, nous voyons que ces systèmes impies ont une structure essentiellement oligarchique. Quand nous examinons les nombreux versets qui parlent des "chefs des nations", nous voyons que ces personnes ont pris tout le pouvoir politique entre leurs mains, régissant la société selon leurs propres idées. Lorsque nous regardons les versets relatifs à Pharaon, nous voyons que son administration était une classe oligarchique, constituée de conseillers, de magiciens et de soldats. Pour maintenir les gens attachés à l'administration de Pharaon, les magiciens contrôlaient leur pensée. Les soldats assuraient le même contrôle par la force.

Les régimes communistes sont l'équivalent moderne du système oligarchique impie mentionné dans le Coran. Les communistes ont commencé par proposer le "pouvoir du peuple" mais dans chaque pays où ils sont arrivés au pouvoir, ils ont établi la puissance de la minorité en s'appuyant sur la domination. Tout le pouvoir politique dans le pays est passé entre les mains d'un parti qui portait le nom de "parti prolétarien" mais qui n'avait aucun lien avec les travailleurs. Les mécanismes de prise de décisions – connus comme le Comité central du Parti communiste et le Politburo ainsi que le Secrétaire général au-dessus d'eux – ont conservé le pouvoir et l'ont employé sans pitié. Tous les mécanismes soi-disant "démocratiques" des régimes communistes, comme les élections et les congrès du parti, étaient seulement un spectacle.

La "destruction des cultures et du bétail"

En décrivant la qualité des administrations impies dans le Coran (Sourate Al-baqarah, 205-206), Allah attire notre attention sur quelque chose de très important:

Dès qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n'aime pas le désordre. Et quand on lui dit: "Redoute Allah", l'orgueil criminel s'empare de lui, l'Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes! (Sourate Al-baqarah, 205-206)

Notez dans ces versets que "parcourir la terre pour y semer le désordre" et "saccager culture et bétail" décrivent avec précision les massacres et les collectivisations mis en oeuvre par les régimes communistes de l'Union soviétiques, de la Chine rouge et du Cambodge. Lénine, Staline, Mao et Pol Pot ont provoqué une atmosphère de crainte et de terreur sur leur pays. En appliquant les absurdités évolutionnistes de Lyssenko, ils ont détruit tous les produits de l'agriculture, tué un nombre incalculable de personnes et ils ont presque effacé toute une génération. A la suite, il est révélé dans ce même verset que les gens qui ont perpétré cela, sont des personnes arrogantes et irréligieuses. Cette description correspond parfaitement à ces dictateurs qui se considéraient comme des dieux.

Conclusion

Les communistes croient que le monde progresse constamment dans l'évolution et que les anciennes sociétés étaient moins avancées que nos sociétés modernes. C'est pourquoi, ils tentent de minimiser les livres saints révélés par l'intermédiaire des anciens prophètes il y a des milliers d'années. Il y a quatorze siècles, cependant, Allah a révélé dans le Coran leur idéologie et leur caractère spirituel comme l'ignorance, le mensonge et la dépravation psychologique. Peu importe à quel point les dirigeants communistes peuvent se considérer comme étant au stade le plus avancé de l'histoire, ils ont beaucoup en commun avec Pharaon du temps du prophète Moïse.

En fait, l'histoire ne montre aucun "avancement" de l'intelligence humaine et du caractère psychologique. Les personnes, il y a des milliers d'années, avaient les mêmes caractéristiques que celles qui vivent aujourd'hui. Sur le plan culturel et technologique, il y a eu des avancées et des régressions. Par exemple, la technologie à l'époque du prophète Salomon et la technique que les Egyptiens utilisaient pour édifier des pyramides sont encore inconnues. De leurs oeuvres d'art conservées, certaines civilisations semblent avoir accumulé des cultures et des technologies très avancées mais il n'est jamais question de progrès constant.

Mais comme nous l'avons dit au début, Allah a créé les êtres humains de différents types de caractère avec certaines façons de pensée particulières. Entre eux, l'histoire se développe selon les règles qu'Allah a déterminées. Le Coran (Sourate Al-ahzab, 62) dit que la loi d'Allah (la sounna) ou les règles sociales et naturelles qu'Allah a imposées, n'ont jamais changé: "Telle était la loi établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouveras pas de changement dans la loi d'Allah."

L'engagement des personnes à une idéologie si brutale, obscure et barbare comme le communisme, les a fait souffrir de tourments inimaginables. Ceux qui ont cru en la perversion de Darwin et ont choisi l'impiété, ont préparé leur propre fin. Dans un verset (Sourate Ar-rum, 41), Allah décrit ceci:

La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu'[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah). (Sourate Ar-rum, 41)

Le lauréat du prix Nobel Alexandre I. Soljenitsyne, un critique passionné du communisme, a intégré dans ses écrits la nature sociale de ces règles divines. Dans un discours prononcé à Londres en 1983, l'auteur russe a expliqué pourquoi la catastrophe s'était abattue sur son peuple:

Il y a plus d'un demi-siècle, alors que j'étais encore un enfant, je me souviens avoir entendu un certain nombre de personnes âgées offrir l'explication suivante pour les grands désastres qui s'étaient abattus sur la Russie: "les hommes ont oublié Dieu ; c'est pourquoi tout cela est arrivé".

Depuis lors, j'ai passé presque 50 ans de ma vie à travailler sur l'histoire de notre révolution ; dans ce processus, j'ai lu des centaines de livres, j'ai recueilli des centaines de témoignages personnels et mes 8 volumes ont contribué à l'effort de déblayer les décombres laissés par ce bouleversement. Mais si on me demandait aujourd'hui de formuler de façon aussi concise que possible la cause principale de la révolution ruineuse qui a englouti quelque 60 millions de nos compatriotes, je ne pourrais pas mieux préciser que de répéter: "les hommes ont oublié Dieu ; c'est pourquoi tout cela est arrivé".113

Le communisme est arrivé parce que les gens ont oublié Allah. C'est un exemple vivant qui montre à quel point une société athée peut être brutale et barbare, et quel genre de société les philosophies matérialistes comme le darwinisme donnent naissance. En regardant la misère que le communisme a apportée, nous pouvons comprendre la grande différence entre une société qui a des valeurs morales religieuses et une autre qui n'en a pas. Et c'est le moyen par lequel nous comprendrons que, pour le salut humain, la seule solution est de vivre une vie fondée sur des valeurs morales religieuses.

Mais aussi longtemps que les gens continuent à nier Allah et à errer dans ces philosophies éloignées de la morale religieuse, le communisme et d'autres idéologies perverties trouveront une place pour demeurer. Comme le dit le verset ci-dessus, si les gens ne veulent pas la corruption "sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains", ils doivent d'abord se distancer de ces idéologies et aussi de s'écarter des autres. Pour atteindre cet objectif, les gens doivent se familiariser avec l'invalidité scientifique et le côté sombre du darwinisme, admis comme appui scientifique pour les idéologies qui ont infligé toute cette misère à l'humanité.

En ce 21ème siècle, l'un des devoirs les plus importants pour les personnes d'intelligence, de conscience, de sens et de perspicacité, c'est de lancer une lutte intellectuelle contre "la maladie du matérialisme et du naturalisme", comme l'a appelée le grand érudit islamique Bediuzzaman.

 

Notes

102. Black Book of Communism, Harvard University Press Cambridge, p. 556

103. Black Book of Communism, Harvard University Press Cambridge, p. 560

104. Black Book of Communism, Harvard University Press Cambridge, p. 574

105. V.I. Lenin, The Attitude of the Worker's Party to Religion, Proletariat, No.45, May 13, 1909

106. V.I. Lenin, Socialism and Religion, Nozvaya Zhin, No.28, December 3, 1905

107. V.I. Lenin, The Attitude of the Worker's Party to Religion, Proletariat, No.45, May 13, 1909

108. V.I. Lenin, The Attitude of the Worker's Party to Religion, Proletariat, No.45, May 13, 1909

109. Robert Conquest, The Harvest of Sorrow : Soviet Collectivization and the Terror-Famine , Oxford University Press, New York, 1986, p. 138.

110. J. V. Stalin, E. Yaroslavsky, Landmarks in the Life of Stalin (Moscow: Foreign Languages Publishing house, 1940), pp. 8-12.

111. J.V.Stalin, Anarchism or Socialism?, From J.V. Stalin, Works, Foreign Languages Publishing House, Moscow, 1954, Vol.1, p.302

112. White Paper, Office of Tibet, London, February 2, 1996

113. Statement of Harry Wu Before the US Commission on International Religious Freedom, March 16, 2000

 

6 / total 7
Vous pouvez lire le livre Le Communisme En Embuscade de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top