Islam dénonce le terrorisme

La nouvelle direction des Etats-Unis au Moyen-Orient

 

Le président Obama a autorisé une aide militaire supplémentaire pour la lutte de l’Irak contre l’avancée des militants radicaux, mais il a précisé qu’il continuera d’apporter un soutien plus considérable. Cela inclut des frappes aériennes américaines tant qu’il voit une menace directe pour les militaires américains ou jusqu’à la mise en fonction d’un gouvernement irakien plus inclusif et capable. Le Président Obama a dit qu’il enverra environ 300 soldats des forces spéciales américaines supplémentaires pour mieux évaluer la situation sur le terrain et déterminer comment les Etats-Unis peuvent mieux former et conseiller l’Irak.

Certes, l’envoi de 300 conseillers en Irak est une étape beaucoup plus sage que l’envoi de 300 bombes; nous pouvons voir que le Président a pris des mesures plus méticuleusement en ce qui concerne sa politique étrangère parce qu’il a réalisé que son prédécesseur George W. Bush ne pouvait pas résoudre les problèmes par la force des armes. Obama a également réalisé que les attaques aériennes n’offraient pas des résultats durables comme nous l’avons vu en Libye. Après sept mois de bombardements en Libye pour sauver le pays d’un dictateur et des millions de dollars américains dépensés pour reconstruire les villes libyennes, l’armée libyenne a seulement eu besoin d’une demi-journée pour réaliser un coup d’Etat, arrêter le processus démocratique dans sa lancée et imposer une autre dictature. L’état d’esprit qui soutient les dictatures dans leur développement ne peut être renversé par des bombes et une nouvelle idéologie ne peut être instillée dans l’esprit des gens par une aide financière ou militaire. Un programme d'éducation très strict est nécessaire pour changer les sociétés. Si on ne met pas cela en place, tout le travail des Etats-Unis sera anéanti en quelques jours. 

Que signifie l’envoi de 300 membres d’opérations spéciales en Irak? Cela signifie que les Etats-Unis ont trouvé un moyen légitime d’augmenter ses renseignements sur le terrain. Les Etats-Unis ont des images satellites claires sur l’ensemble de la région. Toutefois, dans une guerre civile - en particulier dans les zones tenues par les rebelles - les images de bâtiments et de routes ne peuvent contribuer que très peu aux objectifs militaires. Même si un bâtiment est un dépôt d’armes dans la soirée, il peut également servir une boulangerie temporaire ou un jardin d’enfants le matin. Les Etats-unis ont subi les conséquences d’un manque de renseignements sur le terrain en Syrie et cela a conduit la superpuissance à travailler avec la Turquie pour avoir des informations exactes. Après avoir dépensé une dizaine d’années et des milliards de dollars dans sa reconstruction, les Etats-Unis ne veulent plus subir les mêmes inconvénients qu’ils ont connus en Irak et laisser l’avantage sur l’avenir du territoire irakien à l’Iran et à la Turquie. J’ai vu de nombreux analystes affirmant que cela est ce que l’Amérique a fait avant la guerre du Vietnam et que cela conduira à une nouvelle invasion de l’Irak. Cependant, les Etats-Unis d’aujourd’hui comprennent que les options militaires n’offrent pas des résultats durables. Même si les médias américains et les groupes de conseillers y pensent - les chars ne peuvent apparemment pas apporter assez de soutien à l’action militaire chaque fois qu’il y a un problème de développement au Moyen-Orient, nous ne les entendons jamais expliquer ce que l’option militaire peut accomplir sur le long terme. Parfois, dans une poussée d’adrénaline, les conseillés motivés politiquement semblent oublier qu’il est insincère et trompeur d’attribuer des vertus à la nature de la force militaire. 

Les Etats-Unis n’ont obtenu rien d’autre qu’une dette gigantesque de dépenses militaires en plaçant 100.000 soldats en Afghanistan et 170.000 en Irak. Si les Etats-Unis et la Grande-Bretagne avaient investi dans l’éducation contre le radicalisme la moitié de la somme d’argent dépensée pour les guerres, le problème de l’extrémisme serait actuellement résolu dans le monde entier. Si les Etats-Unis utilisent ces 300 soldats d’opérations spéciales pour créer un programme d’éducation à travers l’Irak, il y aura un effet positif et durable beaucoup plus long sur l’ensemble de la région.

Article d’Adnan Oktar sur MBC Times et Muslim Mirror: 

http://www.mbctimes.com/english/americas-new-direction-in-the-middle-east

http://muslimmirror.com/eng/americas-new-direction-in-middle-east/

 

 

2014-10-23 12:29:25

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top