Islam dénonce le terrorisme

RAMADAN 2009. 2. JOUR










Dis : "Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre ? Qui détient l’ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout ?" Ils diront : "Allah". Dis alors : "Ne Le craignez-vous donc pas ? Tel est Allah, votre vrai Seigneur. Au-delà de la vérité qu’y a-t-il donc sinon l’égarement ? Comment alors pouvez-vous vous détourner ?"

(Sourate Yunus, 31-32)



 




Il y a des jeûneurs qui n'auront (d'autre effet) de leur jeûne que la faim (sans récompense), et il y a des hommes qui passent leurs nuits debout en prière mais qui n'auront (d'autre effet) de leur prière que la veille (sans récompense).

Rapporté par Ibn Majah






Un oiseau de chasse parfait : l'aigle

Quand on examine les oiseaux, on s'aperçoit que toutes les caractéristiques de leurs corps ont été spécialement conçues pour le vol. Par exemple, la structure corporelle des aigles, qui sont connus comme étant les oiseaux possédant les meilleures capacités de mouvement, est parfaite à tous égards. L'aigle doit être suffisamment léger pour pouvoir décoller facilement de n'importe où et assez fort pour transporter sa proie une fois qu'il l'a attrapé. Un aigle à tête blanche possède plus de 7000 plumes. Mais lorsque vous rassembler toutes ces plumes, elles ne pèsent qu'environ 500 gr. De plus, afin que le corps soit plus léger, l'intérieur des os est creux. Dans de nombreuses parties de ces os, il n'y a rien à part de l'air. Le poids total d'un aigle à tête blanche atteint tout juste 272 gr. En bref, le poids corporel d'un aigle est idéal pour voler.

Un aigle tire la force dont il a besoin pour voler des mouvements de battements vers le bas de ses ailes. Pour cette raison, le nombre de ses muscles qui poussent les ailes vers le bas est supérieur au nombre de muscles qui les poussent vers le haut. Les muscles de vol sont très importants pour un aigle.

Ces muscles pèsent en général la moitié du poids total du corps de l'aigle. L'aigle peut voler plus vite ou plus doucement en changeant la position de ses ailes. Quand l'aigle veut voler plus vite, il tourne les faces avant de ses ailes vers l'intérieur en direction du vent et il tranche ainsi l'air. Quand il veut aller plus doucement, il tourne les grands côtés des ailes vers le vent.

Tous les aigles possèdent une paupière supplémentaire appelée une "membrane nictitante". La fonction de cette paupière spéciale est de nettoyer et de protéger les yeux des oiseaux. Par exemple, les aigles tirent ces membranes sur leurs yeux lorsqu'ils nourrissent leurs poussins. C'est une précaution prise pour protéger les yeux des parents de tous dommages que ces poussins pourraient infliger par accident lorsqu'ils se précipitent vers la nourriture.1

La conception de l'aigle ne concerne pas seulement une technique de vol sans défaut, mais une conception spéciale de ses plumes pour l'atterrissage. Lorsque l'aigle commence à descendre, il diminue sa vitesse en abaissant sa queue à un certain angle par rapport à son corps. Il abaisse les côtés de ses ailes pour les utiliser comme freins. Mais, dès que l'aigle perd de la vitesse, des turbulences se forment à la surface supérieure des ailes et augmentent le danger d'accident. L'aigle contre ce danger en levant les huppes de trois ou quatre plumes se trouvant sur le bord des ailes. Celles-ci laissent entrer un flux d'air à la surface de l'aile, en maintenant un flot régulier, et permettent à l'oiseau de compléter facilement son vol.2

Il y a un fait évident dans les exemples donnés jusqu'ici. Même de simples détails dans la conception du corps d'un aigle sont si parfaits qu'ils n'ont pas pu apparaître par hasard. Cela nous prouve clairement que les aigles ont aussi été, comme tous les autres oiseaux et créatures, créés par Allah, le Tout-Puissant.

________________________________

1- Zoobooks, avril 1993, vol. 10, no. 7
2- David Attenborough, The Life of Birds, Princeton University Press, New Jersey, 1998, p. 51










Le secret derrière la création du bien et du mal

La vie de ce monde est une épreuve spécialement conçue par Allah. Cette étape transitoire permet en effet de tester les êtres humains aussi bien dans le bien que dans le mal. Cette polarité renferme une grande sagesse, car la coexistence du bien et du mal permet de faire comprendre la valeur du paradis. Les êtres humains sont éprouvés à travers la vertu de leur comportement dans un environnement où le bien et le mal sont parfaitement différenciés.

La vie de ce monde est telle une sphère où luttent constamment le bien et le mal. Pourtant, la séparation entre ces deux entités ne se limite pas à quelques détails. Elles s'opposent diamétralement. Le mauvais est guidé par le mal tandis que le bon suit sa conscience. Le mauvais ne connaît pas les limites inspirées par la crainte de Allah et est donc capable de tout à tout instant. Selon les exigences de la situation, le mauvais peut mentir, calomnier, tricher, enfreindre les lois, trahir, jalouser, faire passer ses intérêts en premier, conspirer. En l'absence de la crainte de Allah, le mauvais est virtuellement capable de toute sorte de bassesses. Rien ne l'empêche donc par exemple de tuer s'il sombre dans le déséquilibre. Plus l'homme commet de mal, plus il devient la marionnette de Satan, et plus il est capable de renchérir dans la mauvaise voie.

Les individus sous le contrôle de Satan commettent méfaits après méfaits, rendent la vie difficile pour les autres en propageant l'obscurité, la crainte et la misère, au lieu de jouir des bienfaits de la vie. Ils considèrent la vie de ce monde sous un autre angle. Bien qu'ils sachent à quel point la vie est temporaire, ils continuent à gaspiller leur temps à protéger leurs intérêts avides et iniques. Ils ciblent pour cela les personnes de bon caractère.

Les bons sont ceux qui agissent dans la crainte de Allah. Les plaisirs de ce monde sont perçus comme des bienfaits. Leur crainte révérencielle de Allah les incite à bien se comporter tout au long de leur vie, de faire preuve de loyauté et d'honnêteté, de ne jamais tomber dans l'illégalité, de ne jamais déborder sur les droits d'autrui, de ne pas se placer au dessus des autres, d'être des amis et des frères, d'être dignes de confiance, de ne jamais comploter ou conspirer. La vie de ces êtres élevés est jalonnée par la vertu. Ils ne perdent jamais le contrôle sur eux-mêmes et ne tombent pas dans l'excès. Parce qu'ils craignent Allah, ils calquent leur attitude sur celle louée dans le Coran. Voilà ce qui distingue principalement le bien et le mal. C'est également la cause de l'éternelle hostilité du mal envers le bien. Le mauvais a en effet déclaré la guerre contre tout ce que Allah juge bon et tous ceux qui aiment Allah.

Dans la mesure où la vie de ce monde est une épreuve dans laquelle les bons se distinguent des mauvais, le désordre réveille le besoin de vivre en concordance avec le Coran.  Le monde ne connaîtra les bienfaits de l'amitié, la fraternité, l'honnêteté, l'amour et la compassion uniquement lorsque les hommes vivront pour gagner l'agrément divin et donc selon les enseignements du Coran. D'ailleurs l'adéquation entre ce monde-ci et la description qui en est faite dans le Coran prouve également l'existence de l'au-delà. Les hommes sont testés selon qu'ils obéissent ou non au Coran. Dans un verset Allah Tout-Puissant révèle :

Celui Qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en ceuvre, et c'est Lui le Puissant, le Pardonneur. (Sourate al-Mulk, 2)

La perfection perdurera à jamais dans le paradis éternel créé par Allah. Notre Seigneur Tout-Puissant témoignera de Son art de la perfection et accordera les plus charmants bienfaits aux fidèles croyants dans l'au-delà. Du paradis sont exclus le mal, l'imperfection, la tristesse ou la crainte. Allah a la capacité sublime de créer des merveilles éternelles. Comme notre Seigneur Tout-Puissant le révèle dans un autre verset :

Les rapprochés en témoignent. Les bons seront dans le délice, sur les divans, ils regardent émerveillés. (Sourate al-Mutaffifin, 21-23)








La confiance du Prophète en Allah : un exemple pour tous les hommes

Le Prophète a traversé maintes situations éprouvantes qui ont été décrites dans le Coran et qui démontrent sa résignation et sa soumission à Allah. Les paroles du Prophète, lorsque son compagnon et lui étaient cachés dans une grotte, après leur départ de la Mecque, sont l’un des exemples les plus éloquents de cette soumission. Le Coran dit :

Si vous ne lui portez pas secours... Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon: “Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous.” Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité [“Sa sakina”] et le soutint de soldats (anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole de Allah eut le dessus. Et Allah est puissant et sage. (Sourate at-Tawba, 40)

Quelle qu’ait été la situation, le Prophète s’est toujours soumis à Allah, conscient qu’il y a beauté et bonté dans tout ce qu’Il crée. Ces mots que le Prophète a adressés à son peuple, ainsi que le relate le Coran, reflètent très clairement sa profonde soumission :

Qu’un bonheur t’atteigne, ça les afflige. Et que t’atteigne un malheur, ils disent: “Heureusement que nous avions pris d’avance nos précautions.” Et ils se détournent tout en exultant. Dis: “Rien ne nous atteindra, en dehors de ce que Allah a prescrit pour nous. Il est notre protecteur. C’est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance.” (Sourate at-Tawba, 50-51)

Le Prophète, par sa soumission à Allah, était un exemple pour tous les musulmans, et il prévint les gens qu’ils n’auraient jamais le pouvoir d’altérer une chose qui venait de Allah :

Toute chose a été décrétée par Allah, même la capacité et l’incapacité. (Malik, Muwatta, livre 46, no 4)

… Si tu demandes quelque chose, demande-le à Allah, et si tu demandes de l’aide, que ce soit à Allah. Sache que si les gens s’unissaient pour t’apporter un avantage, ils ne pourraient le faire que si Allah l’a décrété pour toi, et que s’ils s’unissaient pour te nuire, ils ne le pourraient que si Allah l’a décrété pour toi. Les plumes ont été retirées, et les pages sont sèches. (Tirmidhi Hadith)


Tout croyant qui reste fidèle à la sounna du Prophète doit affronter les épreuves qui l’atteindront avec la même soumission que lui et croire fermement qu’il y a beauté et bonté en toute chose. Nous ne devons pas oublier que le Prophète Mohammad, l’un des serviteurs de Allah les plus déférents envers Lui, fut lui aussi soumis à de grandes épreuves et des situations difficiles.





Il y avait en effet des gens prêts à lui créer toutes sortes de problèmes au sein des communautés où il prêchait. Ils essayaient de conspirer contre lui en agissant avec hypocrisie. Les polythéistes refusaient d’abandonner la religion de leurs ancêtres, d’autres demandaient au Prophète de leur apporter un signe qui servirait leurs intérêts, d’autres encore ont essayé de le tuer, de l’arrêter ou de l’exiler, bref ils ont tout fait pour faire obstacle à sa mission.

Le Prophète était toujours patient envers les incroyants. Il continuait à transmettre la religion de Allah et à enseigner le Coran aux musulmans tout en les protégeant du danger. La source de sa détermination, de son succès et de son courage se trouvait dans sa foi inébranlable en Allah, sa piété et sa soumission. Le Prophète a toujours su que Allah était avec lui, même lorsqu’il était dans la grotte, et que toute situation était décrétée par Lui. Il était convaincu que toute chose venait de Allah et que par conséquent l’issue serait toujours heureuse. Le hadith suivant nous donne un bon exemple de son sens de la soumission:

Etranges sont les affaires du croyant: il y a un bien pour lui dans tout ce qui lui arrive, et ce n’est le cas de nul autre que le croyant, car s’il a l’occasion de se réjouir, il remercie [Allah], et c’est donc un bien pour lui, et s’il est confronté à un problème et fait montre de résignation (et l’endure patiemment), il y a en cela un bien pour lui. (Sahih Mouslim, livre 41, no 7138)

Le Prophète faisait toujours de son mieux, quelle que soit la situation, conscient que l’issue dépendait de Allah. Il avait pleine confiance en Lui. Pour le récompenser de sa soumission, Allah lui accorda force et succès.

Allah a exhorté le Prophète à être patient face à ceux qui lui cherchaient querelle, et il resta fidèle à cette prescription toute sa vie durant. Voici un verset à ce sujet:

Ils disent: “Obéissance !” Puis sitôt sortis de chez toi, une partie d’entre eux délibèrent au cours de la nuit de toute autre chose que ce qu’ils t’ont dit. [Cependant] Allah enregistre ce qu’ils font la nuit. Pardonne-leur donc et place ta confiance en Allah. Et Allah suffit comme Protecteur. (Sourate an-Nisa, 81)

Les paroles que Allah enjoignit au Prophète de tenir dans une autre situation éprouvante révèlent également sa piété et sa soumission:

S’ils te contredisent, dis-leur: “Je me suis entièrement soumis à Allah, moi et ceux qui m’ont suivi.” Et dis à ceux à qui le Livre a été donné, ainsi qu’aux illettrés: “Avez-vous embrassé l’Islam?” S’ils embrassent l’Islam, ils seront bien guidés. Mais, s’ils tournent le dos... Ton devoir n’est que la transmission (du message). Allah, sur [Ses] serviteurs est clairvoyant. (Sourate Al ‘Imran, 20)

Voici un commentaire du Prophète évoquant la récompense qui attend ceux qui font preuve de soumission:

Si vous vous en remettez complètement à Allah, Il pourvoira à votre subsistance de la même façon qu’Il pourvoit à celle des oiseaux. Ils sortent le matin l’estomac vide et reviennent le soir rassasiés. (Tirmidhi Hadith, no 20)

Les propos et les actes du Prophète sont pour les croyants le meilleur modèle qui puisse exister. C’est pourquoi tout croyant qui se trouve confronté à une difficulté, quelle qu’elle soit, ou dans une situation déplaisante, doit méditer les versets du Coran et le fait que Allah a créé toute chose, adopter la même attitude de soumission que le Prophète et accepter la destinée que Allah lui a choisie.









Les fléaux du darwinisme : le communisme, le fascisme, le satanisme et le terrorisme - I

Le darwinisme, le communisme, le matérialisme, la violence et la terreur sont indissociables. Comme le darwinisme considère les êtres humains en tant que des animaux sans but, il mène les gens qui adoptent cette perspective à la rébellion, au conflit, à l’anarchie, au manque d’amour, à l’égoïsme et à l’immoralité.

Les gens élevés sous l’endoctrinement darwiniste, qui les détourne des valeurs qui font que les êtres humains sont humains et prétendent que la vie est un champ de bataille, n’attachent aucune importance à la famille, ni aux valeurs morales religieuses, ni à l’honneur et la vertu, et sont capables de se tourner vers n’importe quel mouvement ou idéologie hérétique. Les mouvements basés sur le darwinisme étaient responsables de la pire destruction, des guerres, des actes de terrorisme, des massacres et des génocides au siècle dernier. Le darwinisme a imposé le communisme, le fascisme et la guerre sur le monde en général et le terrorisme en Turquie. Il est responsable de tous les problèmes qui se sont produits pendant ces 150 dernières années.

Le darwinisme est intimement lié au communisme et au terrorisme


Toutes les idéologies ancrées dans le matérialisme et le darwinisme renient des concepts comme les valeurs morales et les questions spirituelles, et considèrent les êtres humains comme uniquement des entités matérielles, une sorte d’animaux. En effet, les dictateurs communistes et fascistes sanguinaires du passé basaient toutes leurs idéologies et leurs actions sur le darwinisme.

Karl Marx établit le lien entre le darwinisme et le communisme comme suit :

“Le travail de Darwin est très important et convient à mon but car il fournit une base en science naturelle pour la bataille des classes historiques.” (Letters: Marx-Engels Correspondence, vol. 2, p. 126)

Lenin a dit :

“Toute la théorie de Marx est une application de la théorie de l’évolution – dans sa forme la plus constante, complète, bien considérée et fructueuse – sur le capitalisme moderne.” (V. I. Lénine, State and Revolution, New York : International Publishers Co. Inc., 1932)

Marx a dit :

“… Voici le livre qui contient la base du point de vue d’histoire naturelle de notre perspective.” (Marx and Engels, Letters, p. 426)

Le dictateur communiste chinois Mao, qui a massacré de grandes masses de gens, décrit ouvertement l’idéologie hérétique sur laquelle il s’est basé :

 ”LE SOCİALİSME CHİNOİS EST BASE SUR DARWİN ET SA THEORİE DE L’EVOLUTİON.” (K. Mehnert, Kampf um Mao’s Erbe, Deutsche Verlags-Anstalt, 1977)

Stalin a dit :

“Il y a trois choses que nous faisons pour détromper les esprits de nos étudiants séminaires. Nous avons dû leur enseigner l’âge de la Terre, l’origine géologique, et les enseignements de Darwin.” (Kent Hovind, The False Religion of Evolution,http://www.royalse.com/scroll/evolve/ndxng.html)

“Ils doivent s’armer du mieux qu’ils peuvent (fusils, revolvers, bombes, couteaux, coups de poing, bâtons, des chiffons trempés dans du kérosène pour allumer le feu, des cordes ou échelles de cordes, des pelles pour la construction de barricades, des cartouches de pyroxyle, du fil barbelé, des clous, etc.) … Lancer les attaques sous des circonstances favorables n’est pas seulement le droit de chaque révolutionnaire, mais simplement son devoir. L’assassinat d’espions, de policiers, de gendarmes, faire exploser des postes de polices, la libération de prisonniers, la saisie des fonds du gouvernement pour les besoins de la révolte… chaque détachement de l’armée révolutionnaire doit être prêt à commencer ces opérations sur le champ.” (Lenin Collected Works, Progress Publisher, 1972, Moscou, vol. 9, pp.)

Cette même terreur nourrie par le darwinisme est l’un des plus grands fléaux auquel fontface plusieurs pays dans le monde. Abdullah Ocalan, le tueur de bébés et leader du parti des travailleurs kurdes (PKK), une organisation terroriste responsable de l’assassinat d’innombrables soldats en Turquie pendant des années, est connu pour son admiration des enseignements hérétiques de Darwin : 

“Le processus naturel de l’évolution qui se produit chez toutes les entités vivantes sauf pour l’homme se poursuit également d’une manière consciente, avec sa propre conception et expression, dans la société humaine. Le saut dans la conception qui a mené à la structure linguistique actuelle dans l’espèce humaine Homo Sapiens a permis un saut dans les structures sociales délibérées. Lors de la phase sociale primitive, les groupes humains vivaient au niveau d’une sorte de société animale développée… ”

“Le PKK a suivi un développement compatible avec la tradition marxiste-léniniste. Il est évident que la prochaine étape aura lieu sur cet héritage, des composants inséparables l’un de l’autre comme la chair et l’ongle.”   








ARAIGNEE

Age : 156 à 150 millions d’années

Taille : 1,5 centimètre (de patte à patte), 0,7 centimètre (corps)

Localisation : Beipiao, Province de Liaoning, Chine

Période : Jurassique supérieur





Le plus ancien fossile connu de l'araignée est celui d'une araignée d’eau âgée de 425 millions d'années. Le fossile que nous voyons date de 156 à 150 millions d'années. De tels fossiles prouvent que les araignées sont restées identiques pendant des centaines de millions d'années. Les darwinistes n'ont aucune réponse cohérente et scientifique face à ces découvertes.












L'ATLAS DE LA CREATION - vol.2

L'ensemble des fossiles est certainement la preuve la plus explicite démolissant les allégations de la théorie de l'évolution. Les fossiles révèlent en effet que les formes de vie sur terre n'ont jamais subi le moindre changement et ne se sont jamais transformées en une autre. L'examen de ces fossiles nous permet de voir que les êtres vivants sont exactement les mêmes que ce qu'ils étaient il y a des centaines de millions d'années. En d'autres termes, ils ne furent jamais impliqués dans une quelconque évolution. Même dans les temps les plus reculés, les formes vivantes émergèrent soudainement dotées de structures complexes, hautement perfectionnées, telles qu'elles sont aujourd'hui encore.

Cela démontre un fait indiscutable : les êtres vivants ne naquirent pas suite aux processus imaginaires de l'évolution. Tout ce qui existe sur terre est l'œuvre de Dieu. Ce fait de la création transparaît dans les traces laissées par les parfaites créatures vivantes.

Cet ouvrage vous fournira non seulement des informations concernant les fossiles, leur localisation et leur mode de découverte, mais également un examen sérieux d'une variété de spécimens de fossiles, datant de millions d'années, encore capables de déclarer : "Nous ne naquîmes pas de l'évolution, nous fûmes créés." Les fossiles présentés et illustrés dans ce livre ne sont que quelques exemples des centaines de millions de spécimens prouvant le fait de la création. Toutefois, ces quelques exemples suffisent à démontrer que la théorie de l'évolution est un des grands canulars et une des grandes supercheries de l'histoire de la science.   

 











La fin des temps et le Mahdi

La Fin des Temps signifie "la dernière ère". Selon la littérature Islamique, c'est une époque qui est proche du Jour du Jugement. Les signes dans le Coran et les nombreuses allusions à la Fin des Temps fournies par la littérature des hadiths nous amènent à une conclusion très importante : il existe deux phases pendant la Fin des Temps.

La première phase est une période pendant laquelle tous les gens souffriront de problèmes matériels et spirituels. Suite à cela, la Terre entrera dans une période de salut appelé "l'Âge d'Or", qui se caractérise par une générosité et des bienfaits dus à la prédominance de la véritable religion. Avec la fin de l'Âge d'Or, il y aura un effondrement social rapide et les gens commenceront à attendre le Jour du Jugement. Dans ce site, nous allons examiner la Fin des Temps à la lumière des versets et des hadiths. Il est clair que les signes en question ont aujourd'hui commencé à apparaître, les uns après les autres.

Le compte rendu des événements racontés dans ce site, est préparé à partir des enseignements tirés du verset suivant : "Dis : 'Louange à Allah ! Il vous fera voir Ses preuves, et vous les reconnaîtrez.' Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce que vous faites." (Sourate an-Naml, 93)   


2009-07-20 15:30:46

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top