Islam dénonce le terrorisme

Les hommes des cavernes ont-ils vraiment existé ?

Avez-vous déjà envisagé la possibilité qu’il n’y ait peut-être jamais eu d’hommes des cavernes ? Qu’il n’y avait jamais eu une époque où les gens vivaient comme des animaux, en chassant, en grognant, en courant partout avec leur massue et en étant vêtus de peaux d’animaux ? La plupart des gens n’ont jamais remis ces histoires en cause parce que la version officielle partout dans le monde insiste sur le fait que les hommes des cavernes ont vraiment existé même si les découvertes archéologiques continuent à réfuter ces allégations. Mais pourquoi ?

Bien qu’entièrement réfutée par les découvertes en biologie, en génétique et en paléontologie, il y a toujours un grand effort qui vise à maintenir la théorie de l’évolution en vie. Ces mêmes milieux sont conscients que si l’histoire de la civilisation humaine ne correspond pas à leur théorie de l’évolution tout droit sortie de l’imagination, le nombre de questions sans réponses va encore augmenter. Alors, ils déclarent, à tort, que les civilisations humaines ont évolué aussi. Pour donner de la crédibilité à ce scénario, des périodes de temps imaginaires comme l’âge de pierre, l’âge de bronze et l’âge de fer ont été inventés, où les humains étaient, soi-disant, au milieu du processus évolutif de leur civilisation.

Cependant, il y avait clairement quelque chose qui n’allait pas. Les découvertes archéologiques augmentant, plus de détails sur les civilisations du passé ont fait surface et la conception matérialiste de civilisations humaines en pleine évolution a commencé à s’effondrer. Des flûtes datant d’il y a 40.000 ans montrent que les humains savaient jouer de la musique – à une époque où ils étaient soi-disant primitifs –, savaient s’amuser, faisaient de l’art et portaient des bijoux. En d’autres termes, ils étaient comme nous et non pas primitifs. Après, les scientifiques ont été déconcertés par la découverte de peintures rupestres datant d’il y a 30.000 ans. Ces peintures ainsi que les couleurs qui ont été utilisées étaient impressionnantes, c’était une preuve manifeste que les personnes de cette époque étaient très avancées dans le domaine artistique. Pourtant, selon les évolutionnistes, les humains étaient censés grogner et être primitifs à cette époque. Cependant, ces gens faisaient même de l’art abstrait et, en plus, les couleurs qu’ils utilisaient étaient si durables que leurs peintures ont survécu pendant des milliers d’années. Will Roebroeks, un expert en archéologie des premiers humains, de l’Université de Leiden au Pays-Bas, exprime son étonnement pour ce genre de découvertes et dit : "[…] Les humains étaient plus ou moins similaires à vous et moi." En fait, ils n’étaient pas plus ou moins similaires, ils étaient exactement comme nous. Il est important de noter que les plupart de nos peintures d’aujourd’hui ne survivront probablement pas d’ici à un millier d’année. Dans ce cas, les civilisations du futur pourront penser que nous étions primitifs parce qu’il n’y aura rien pour prouver l’état avancé de notre culture. Quand nous appliquons ce raisonnement aux peuples anciens, il est hautement probable qu’ils avaient une culture avancée mais que la plupart de leurs œuvres se sont perdus à travers le temps.

Ensuite, il y a Göbekli Tepe, pour lequel la Smithsonian Institution dit qu’il "renverse la vision conventionnelle de l’apparition de la civilisation". C’est un site archéologique en Turquie qui a étonné le monde entier en 1994 quand un archéologue allemand a montré son importance. Göbekli Tepe est un site archéologique datant d’il y a 11.000 ans qui prouve que les personnes de cette période n’étaient pas des chasseurs-cueilleurs mais bien plutôt des personnes hautement sophistiquées construisant des temples en conformité avec des évènements astronomiques, elles étaient impliquées dans l’agriculture, elles taillaient des pierres avec des formes complexes et elles utilisaient des mains-d'œuvres pour porter des grands blocs de pierres, certains pesant plus de 50 tonnes. Les scientifiques sont déroutés face aux conséquences qu’emmènent ces découvertes. Gary Rollefson, un archéologue du Whitman College à Washington, dit : "Göbekli Tepe change complétement notre vision du passé. C’est très bien d’avoir fait cette découverte mais ça sera encore mieux si nous pouvions la comprendre." Une autre étude suggère que les grandes structures mégalithiques trouvées sur le site archéologique "ont pu être orientées – ou même initialement construites – pour célébrer l’apparition d’une nouvelle étoile extrêmement brillante dans le ciel austral : Sirius." En d’autres termes, à une époque où les humains étaient censés être primitifs (selon la vision matérialiste du monde), nous voyons une population hautement civilisée qui étudiait l’astronomie, faisait de l’agriculture et taillait des pierres. Si les pierres sont les seules structures qui sont capables de survivre après plus de mille ans, on peut seulement imaginer les œuvres que ces personnes ont dû faire avec du matériel plus fragile.

Ensuite, il y a les fameuses pyramides d’Egypte. C’est un édifice tellement étonnant que même en utilisant la technologie d’aujourd’hui, avec toutes les ressources possibles et en posant 10 blocs par jour, il faudrait 684 ans pour poser les 2,5 millions de blocs qui composent la Grande Pyramide de Kheops construite il y a 4000 ans alors que les scientifiques croient que cette pyramide a été construite dans un laps de temps de 20 à 30 ans. Alors, comment les anciens Egyptiens ont-ils construits ces grandes pyramides alors qu’il n’y avait, soi-disant, aucune technologie ? Avec quelle puissance, avec quelle machinerie et avec quelles techniques les terrasses de pierres ont-elles été extraites ? Par quels moyens a-t-on pu faire des sculptures dans les tombes ? D’où venait la lumière pendant la construction (aucune trace de souillure ou de suie n’a été trouvée sur les murs ou les plafonds à l’intérieur des pyramides et des tombes) ? Comment ces blocs de pierre ont-ils été extraits des carrières et comment ont-ils été lissés ? Comment est-ce que ces blocs, pesant plusieurs tonnes, ont-ils été transportés et comment ont-ils fait pour emboîter ces blocs avec une précision de 1/1000 de centimètre ?

Connaissez-vous les anciennes sculptures sur pierre qui représentent clairement des avions ? Plusieurs anciennes civilisations, des Sumériens jusqu’aux Mayas, nous ont légué de telles sculptures sur pierre. Par exemple, un modèle de planeur d’il y a 2200 ans a été trouvé en Egypte en 1898. Les caractéristiques techniques de ce modèle sont incroyables. La forme et les proportions des ailes de ce modèle en bois ont été conçues d’une manière à donner à l’avion une levée maximale avec le minimum de perte de vitesse, à l’image de la Concorde, le produit de la technologie contemporaine la plus avancée. Un documentaire sur History Channel nous dit : "Plus de 2000 ans auparavant, les anciens Egyptiens ont sculpté cet oiseau mystérieux, la technologie moderne a prouvé au-delà du doute qu’il pouvait voler."

Ces quelques exemples démontrent une vérité bien claire : il n’y a jamais eu d’homme primitif. Les humains ont toujours été des humains, ils ont toujours vécu comme des humains et ils ont bâti des civilisations parmi lesquelles quelques-unes sont passées à la postérité. A chaque époque, il y avait eu des civilisations supérieures tandis qu’en même temps dans une autre partie du monde il y avait des civilisations plus primitives, tout comme à notre époque. Tandis que dans certaines parties du monde, on envoie des vaisseaux spatiaux dans l’espace, dans d’autres parties comme la forêt du Bassin de l’Amazone, il y a des tribus complètement coupées du monde moderne et du confort qu’il apporte. Cependant, cela ne signifie pas que les peuplades des tribus amazoniennes sont moins développées biologiquement ou mentalement. Ceci est juste le résultat des différences entre la culture et la civilisation.

http://www.bernama.com/en/features/news.php?id=1444511

http://www.oananews.org/content/news/featureanalysis/column-did-cavemen-really-exist

2018-05-25 19:34:42
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top