Islam dénonce le terrorisme

Les guerres incessantes du Moyen-Orient doivent prendre fin

Depuis la seconde moitié du 20ème siècle, le Moyen-Orient a été pris au piège dans le cercle vicieux de la guerre comme il n’a jamais connu à aucun moment de son histoire. Les conflits israélo-arabes, la guerre Iran-Irak, les guerres civiles en Jordanie, Libye, Irak, Syrie, Liban, Yémen, les révolutions égyptiennes, les conflits chiites et sunnites et les génocides des minorités ont tous ensanglanté et enflammé les régions les plus anciennes connues sur Terre. Plus de 10 millions de Musulmans ont péri dans ces guerres interminables alors que des millions d'autres ont été rendus invalides et des villes de milliers d’années ont été détruites. Les mosquées, les écoles, les hôpitaux, les usines ont été rasés.

Les armées technologiquement les plus avancées du monde emploient leurs plus puissantes machines de guerre sur ces territoires. Les F-22 et F-15 américains, les avions de guerres russes MIG-29 et SU-24, le porte-avion Nimitz américain et russe, TAVKR, les missiles Tomahawk et Cruise, les systèmes de missile russes S-400, les chars de pointe, les armes d'infanterie légères, les mitrailleuses lourdes, les avions bombardiers, les gaz de moutarde, les armes chimiques prêtent tous main forte dans l’exécution des plus horribles massacres qu’on ait jamais vu sur ces territoires. Ces plusieurs milliards de dollars de machines à tuer escaladent le coût économique de la guerre à des montants astronomiques. Plus précisément, la première période du 21ème siècle restera dans l'histoire comme une période sombre au cours de laquelle des milliers de milliards de dollars ont été gaspillés pour la guerre.

Avec l’état ​​de panique causé par les attentats terroristes du 11 Septembre, l'administration américaine a d'abord envahi l'Afghanistan puis l'Irak sous prétexte de « guerre contre le terrorisme ». Pour convaincre le public de la nécessité d'une opération en Irak, Chaney, le vice-président des États-Unis à cette période, a affirmé que le coût de l'opération ne dépasserait pas 100 milliards de dollars. Aujourd'hui, de nombreuses études estiment le coût des opérations en Afghanistan et en Irak à 6 trillions de dollars pour le peuple américain. Lorsqu’on ajoute aux coûts directs de la guerre les frais indirects comme l'intérêt des dettes de guerre et la prise en charge post-guerre des soldats, les chiffres atteignent des hauteurs incroyables.

Le rapport publié par la Banque mondiale en 2016 a révélé que 87 millions de Musulmans ont été directement touchés par les guerres civiles dans 4 pays différents. En conséquence de ces guerres civiles, 80% de la population du Yémen vit aujourd'hui en dessous du seuil de pauvreté, 21,5 millions de personnes en Syrie ont besoin d'aide humanitaire. Et 12 millions de personnes vivant en Irak et en Libye comptent sur ​​l'aide étrangère pour leur survie.

Ces guerres tiennent également en otage l'avenir des Musulmans dans la région. L'économie libanaise n'a pu réparer les ravages causés par la guerre civile qui a duré 20 ans. Il est même impossible d’estimer une durée pour la Syrie et l'Irak. Un groupe de réflexion basé en Inde nommé Strategic Foresight Group a souligné un point important tout en estimant le coût des conflits au Moyen-Orient. Les guerres qui ont eu lieu dans la région ont eu un « coût d'opportunité » choc. En d'autres termes, si toutes les ressources matérielles et morales du Moyen-Orient gaspillées pour les guerres avaient été utilisées pour le bien-être des Musulmans et le développement de leur pays, un bénéfice de 12 trillions de dollars aurait été obtenu. Ceci est le véritable coût des conflits qui ont eu lieu sur 25 ans depuis la première guerre du Golfe.

En réalité, il est une grande honte de calculer financièrement les coûts des guerres. Chaque bombe qui cible une ville signifie que des enfants et des femmes sont sur ​​le point d'être martyrisés. Chaque balle qui trouve sa cible signifie qu’on laisse de petites âmes orphelines, sans mère, dans la faim et dans les rues. Chaque massacre et invasion représentent des millions de vies qui seront anéanties dans la poursuite de la vengeance. Les personnes qui ont perdu la vie, qui vivront avec des béquilles toute leur vie, qui ont dû quitter leurs maisons, qui ont immigré vers l'inconnu et qui attendent leur mort dans les camps de réfugiés, constituent le plus grand coût de la guerre au Moyen-Orient. Il est impossible de justifier et de rembourser le coût d'une telle effusion de sang, de douleur et de difficulté. Ces guerres incessantes au Moyen-Orient doivent prendre fin. Sinon, chaque jour qui passe, le monde deviendra un endroit encore plus dangereux.

Article d’Adnan Oktar sur Gulf Times & Jefferson Coin :

http://www.gulf-times.com/story/489100/Middle-East-s-incessant-wars-must-come-to-an-end

http://www.jeffersoncorner.com/middle-easts-incessant-wars-must-come-to-an-end/

2016-06-18 23:40:35
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top